De joie coulent mes larmes, Lena Walker

De joie coulent mes larmesTitre original : De joie coulent mes larmes

Auteure : Lena Walker

Editions : Michel Lafon

Paru le : 7 juin 2018

Format lu : Broché (303 pages)

4e de couverture :

Il y a un an, Romy Bavarois a abandonné Nice et son poste de juriste pour revenir s’installer auprès de sa grand-mère à Saint-Tropez. La presque trentenaire qui s’est toujours rêvé une carrière à la télévision se laisse pourtant vivre entre son fiancé, son emploi de vendeuse de soufflés tropéziens et sa volubile grand-mère.
Jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars, qui ne lui annonce rien de moins que l’explosion de son quotidien si bien réglé. Prête à tout abandonner pour se lancer à la conquête de son destin, Romy est-elle réellement en chemin vers le bonheur ?

Mon avis : 4,5 / 5

Comme pour Un jour, j’ai changé de parfum, Lena Walker nous propose ici un livre feel-good, de chick-lit. Un roman parfait pour l’été ! En plus, la couverture fait également très estivale.

Dans De joie coulent mes larmes, Lena Walker nous relate l’histoire de Romy, une tropézienne pure souche, fiancée à son amour de toujours, Nicolas, vendeuse de soufflés Chez Claude. Romy vit avec sa grand-mère, Mamilou qui avec son défunt mari, a élevé la petite Romy suite au décès prématuré de sa mère. Un jour, Mamilou emmène sa petite-fille voir le médium des stars : Jean-Luc qui annonce à la jeune femme que sa vie n’est pas un long fleuve tranquille et qu’elle va changer du tout au tout. Coïncidence ? Toutes les prédictions de Jean-Luc vont s’avérer exactes…

Dès les premières lignes, on prend plaisir à suivre la vie de Romy. Etrangement, même si les premiers chapitres on sent poindre un léger ennui, ils reflètent néanmoins la vie actuelle de Romy : fade et sans saveur. Ce n’est pas le livre qui est ennuyeux mais Romy qui pense être épanouie sans vraiment l’être… La rencontre avec Jean-Luc va tout changer. Romy est embarquée dans un tourbillon et va changer radicalement de vie dans tous les domaines. Romy va tenter de vivre son rêve d’enfant : devenir journaliste télévisée. Mais connaît-elle vraiment ce métier qu’elle semble idéaliser ?

J’ai eu la joie d’accompagner Romy dans sa quête d’identité, dans sa construction de soi. Entre les déboires amoureux, les échecs professionnels, Romy n’abandonne pas et se relève toujours. Elle nous montre que rien n’est impossible, qu’il faut se battre pour obtenir ce que l’on veut. Et surtout, que notre vie n’est pas forcément là où on l’attend.

Les proches de Romy sont tout aussi importants car ils l’accompagnent tout au long de son épopée. A commencer par Mamilou, cette grand-mère extraordinaire qu’on aimerait tous avoir ! Paul, le meilleur ami d’enfance de Romy, toujours présent pour l’aider, la conseiller voire la secouer. Puis d’autres encore mais je ne vais pas tous les citer mais tous ont aidé Romy a trouvé sa voie.

Entre Saint-Tropez, Paris et New-York, De joie coulent mes larmes vous fera passer un très bon moment d’évasion.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s