C’est lundi, que lisez-vous ? #42

1. Mes lectures passées

J’ai terminé la lecture de Les Gardiennes de l’aube, Tome 1 de Virginie Carré-Lapresad. En général, je n’aime pas les histoires de vampires mais après avoir rencontré l’auteure, j’ai eu envie de lire son roman fantastique.

Résumé : Après la mort brutale de ma mère, je me retrouve avec un père absent et une grand-mère despotique.
Mais je dois faire face à bien pire : Lilith et sa vengeance séculaire.
Cette créature traque les aînées de notre famille et nous élimine sans vergogne. Je veux savoir pourquoi et croire que rien n’est écrit. Deux choix s’offrent maintenant à moi : provoquer ma destinée ou la subir.

Je suis Rose, Gardienne de l’humanité. Héritière d’un lourd secret depuis longtemps oublié.
Voici mon histoire.

Les gardiennes de l'aube T1

J’enchaîne avec un SP que j’aurais dû lire depuis un moment : Zykë l’aventure de Thierry Poncet, publié aux Editions Taurnada.

Résumé : Au fond d’un PMU de la rue du Faubourg-Saint-Martin, je tends le texte d’une de mes nouvelles à l’aventurier de la mine d’or. Il lit les premières lignes et déclare : « C’est toi » comme il cracherait deux écorces de graines de tournesol. Il aurait pu dire : « Je viens de décider de t’emmener avec moi, aussi ton destin va-t-il basculer dans les minutes qui suivent, tu vas connaître le monde entier, les grandes ivresses, le sexe, l’amour et le danger, et tu vas devenir écrivain d’une manière que tu n’aurais jamais imaginé. » Mais non. Juste : « C’est toi. »

L’incroyable odyssée autour du monde, au sommet du succès littéraire et au cœur de l’amitié de deux hommes que tout oppose. Un récit trépidant et truculent, dur et drôle, invraisemblable et vrai : inlâchable.

Zykë l'aventure

Je pensais patienter le retour à la maison et la réception du livre broché de Le Crépuscule des ronces de Michel Philippo, mais l’envie de découvrir ce roman présenté comme un très grand roman en devenir dans la littérature blanche, a été trop grande.

Résumé : Deux couples, deux histoires parallèles qui disent les trahisons, les échecs et les fêlures de nos vies ordinaires ; deux récits qui s’imbriquent et se superposent, témoignant par cette architecture de la tragique complexité des rapports humains.
Lorsque l’illusion des amours éternelles se fracasse au mur du quotidien, lorsque les ruptures sont consommées sans retour, lorsque la défaite des corps vaincus ne peut plus être ignorée, peut-être reste-t-il alors le socle inébranlable de l’amitié que partagent Fañch et Mike, unis par leur soif de poésie et par le même regard désabusé et lucide porté sur le monde. Du Bruxelles de Tour et Taxi, au Lyon de la Croix Rousse, en passant par l’âpre beauté des Monts d’Arrée et des rivages d’Armor, c’est à la reconquête d’un impossible bonheur qu’ils vont se lancer, en cette ultime tentative d’échapper à l’absurdité de l’existence.
La littérature, en dépit de tout, aura le dernier mot.

Le crépuscule des ronces

Le retour de la canicule oblige, je passe mon temps soit enfermée dans mon appartement, soit à la fraîcheur d’un arbre au parc. Dans tous les cas, j’emporte un livre dans lequel je me plonge pendant des heures avec plaisir. C’est à ce moment-là que j’ai lu très rapidement le dernier roman de Lena Walker, De joie coulent mes larmes, aux Editions Michel Lafon.

Résumé : Il y a un an, Romy Bavarois a abandonné Nice et son poste de juriste pour revenir s’installer auprès de sa grand-mère à Saint-Tropez. La presque trentenaire qui s’est toujours rêvé une carrière à la télévision se laisse pourtant vivre entre son fiancé, son emploi de vendeuse de soufflés tropéziens et sa volubile grand-mère.
Jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars, qui ne lui annonce rien de moins que l’explosion de son quotidien si bien réglé. Prête à tout abandonner pour se lancer à la conquête de son destin, Romy est-elle réellement en chemin vers le bonheur ?

De joie coulent mes larmes

2. Ma lecture en cours

Depuis quelques jours, je suis dans la lecture de L’Ecole des chagrins de Roger Cavalié. Si je ne voulais pas penser au boulot pendant les vacances, c’est raté !

Résumé : Pour sa première rentrée scolaire, Julien rejoint son poste dans la classe unique d’un village, à une vingtaine de kilomètres de la ferme familiale. Avec Jeanne, son idylle nouée six ans plus tôt, ils ont décidé cette année de mettre leur relation en suspens, le temps que se précisent leurs avenirs respectifs. Julien a fort à faire, entre des élus, un communiste et un gaulliste, qui se disputent sur fond d’événements en Algérie, la visite du conseiller pédagogique qui tourne au fiasco, Justine qui tente de le séduire ou encore Jeannine dont il tombe amoureux avant de découvrir que c’est une histoire impossible. La nouvelle rentrée scolaire sera encore plus mouvementée : Julien est incorporé à l’école des officiers de Saint-Maixent d’où il ressort sous-lieutenant. Le bonheur sera-t-il enfin au rendez-vous ?
Largement inspiré de son expérience, L’Ecole des chagrins est le troisième roman de Roger Cavalié, qui fait suite au Vieux Cartable et à Julien l’insoumis.

Lécole-des-chagrins-271x400

3. Mes lectures à venir

Encore de belles lectures en prévision avec des genres variés…

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

Publicités

4 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? #42

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s