Le journal de L., Karine Carville

le-journal-de-lTitre original : Le journal de L.

Auteure : Karine Carville

Editions : Mots et Cris

Paru le : 14 juin 2014

Format lu : Broché (336 pages)

4e de couverture :

AVEZ-VOUS DÉJÀ TENU UN JOURNAL INTIME ?

Léanne ne se sépare jamais de son compagnon de papier et y inscrit les moindres détails de sa vie pourtant si routinière. Pourquoi cette brillante architecte éprouve-t-elle le besoin de se confier ainsi dans son carnet ? Addiction ? Thérapie ? Que pourrait révéler ce journal s’il tombait entre de mauvaises mains ? Alors que Léanne accumule conflits et contrariétés, l’arrivée d’un homme dans sa vie pourrait faire ressurgir un terrible passé. Certains secrets pourraient se lire entre les lignes…

Mon avis : 4 / 5

Il m’en aura fallu du temps pour lire Le journal de L. de Karine Carville. Ce long délai de lecture ne lui rend pas justice car j’ai totalement été happée par cette histoire.

Léanne note tout dans son petit carnet à la couverture de cuir. Tout ? Tous les éléments factuels de ses journées mais pas ses plus profondes pensées. Pourquoi ? Un journal intime n’est-il pas fait pour recueillir tous nos ressentis, nos opinions… Tout ce qui est personnel ? Pour un lecteur extérieur, le carnet de Léanne ne contient que des faits, le déroulement sans intérêt de ses journées, ses rendez-vous professionnels… Que cache vraiment cette envie de tout contrôler de Léanne ? Et pourquoi a-t-elle des humeurs changeantes au gré des jours ?

Au début de la lecture de Le journal de L., on se demande bien où Karine Carville veut en venir. Léanne mène une vie plutôt monotone et ordinaire. Même si à travers les lignes, on sent un malaise, que quelque chose ne va pas. L’auteure nous cache subtilement quelque chose, suffisamment pour nous intriguer et pousser son lecteur à lire davantage pour découvrir le secret de Léanne.

Finalement, on le découvre assez vite ce fameux secret, vers le milieu du roman ! Mais à partir de ce moment-là le roman prend une autre tournure… Il devient plus thriller et encore plus psychologique qu’au début du récit.

Comme les personnages secondaires (Charles, Etienne) on tente de suivre le fil des journées de Léanne, histoire de ne pas s’embrouiller les méninges. Le final est d’autant plus surprenant qu’inattendu.

Livre lu dans le cadre du #CISHC
GRECE : Dans le grenier ~ Lis un livre depuis bien trop longtemps dans ta PAL.
(2 / 15)
Publicités

Une réflexion sur “Le journal de L., Karine Carville

  1. Pingback: Challenge #5 : Summer Holidays Challenge 2018 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s