Une fille comme elle, Marc Levy

Une fille comme elleTitre original : Une fille comme elle

Auteur : Marc Levy

Editions : Robert Laffont / Versillo

Paru le : 22 mai 2018

Format lu : Broché (373 pages)

4e de couverture :

A New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres… Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.

Entrez au N°12, Cinquième Avenue,
traversez le hall, montez à bord
de son antique ascenseur  et demandez
au liftier de vous embarquer… dans
la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Mon avis : 4 / 5

Chaque printemps annonce l’arrivée du nouveau roman de Marc Levy et 2018 n’est pas une année à exception. Cette année, l’auteur nous a offert une jolie romance, Une fille comme elle.

Ce roman se laisse lire facilement, il nous embarque à New York, aux côtés de Sanji, Deepak, Chloé et tous les autres personnages hauts en couleurs sortis de l’imagination de Marc Levy.

Contrairement à ses derniers romans, Marc Levy nous a fait poser nos valises à New York, dans un immeuble de la 5e Avenue et on y reste tout le roman (bon ok, on va visiter un peu le quartier). Finis les voyages à travers le monde en vingt-quatre heures chrono. De ce fait, on trouve l’intrigue un peu tranquille.

Une fille comme elle est une comédie romantique, où malgré des personnages aux caractères très affirmés et très diversifiés, l’histoire se déroule doucement, sans accroche.

Une fois la lecture de Une fille comme elle terminée, j’ai refermé le livre avec l’impression d’avoir passé un très bon moment de lecture, aux côtés de personnages intéressants et attachants, mais sans plus.

D’autant plus que la fin arrive d’une manière très abrupte et l’épilogue est très succinct.

Le dernier roman de Marc Levy contient bien la patte caractéristique de l’auteur, mais il laisse une impression de facilité de la part de ce dernier…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s