Les prières de sang, Jean-Marc Dhainaut

Les prières de sangTitre original : Les prières de sang

Auteur : Jean-Marc Dhainaut

Editions : Taurnada

A paraître le : 5 juillet 2018

Format lu : Numérique (169 pages)

4e de couverture :

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.
Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire…

Mon avis : 5 / 5

Quel plaisir de retrouver Alan Lambin pour une nouvelle enquête paranormale. Je remercie chaleureusement les Editions Taurnada pour m’avoir proposé de découvrir en avant-première le nouveau roman de Jean-Marc Dhainaut.

Comme à chaque nouvelle enquête, Alan Lambin reste sceptique. Et si les soi-disant manifestations de fantômes n’étaient que le fruit de l’imagination de Céline, future jeune maman célibataire ? C’était sans compter sur la ténacité de son assistante, Mina, qui est un peu la voix de la raison du chasseur de fantômes. Seulement, la simple enquête paranormale va se transformer en chasse aux trésors qui recèle des sombres secrets sur les Templiers. Alan Lambin et Mina Arletti vont avoir leurs plus belles frayeurs !

Lorsque j’ai commencé à lire Les prières de sang, j’étais immédiatement ravie de retrouver cette atmosphère paranormale propre à l’auteur, en compagnie du chasseur de fantômes, Alan Lambin. Au début Alan réfute toute hantise, et ses dons de médium. Pour lui, pourtant habitué aux apparitions exceptionnelles, il y a une explication plus terre-à-terre. Cela surprend de la part du personnage de par son statut et sa profession. Mais comme bien souvent on accepte plus facilement certaines choses chez les autres (ici les capacités médiumniques) que chez soi.

Puis petit à petit la hantise prend de l’ampleur et le chasseur de fantômes et son assistante ont le droit à de belles frayeurs, si ce n’est terreurs ! Les projections dans le passé apportent beaucoup à l’histoire, et à la fin, de voir comment toutes les pièces du puzzle s’assemblent est toujours un grand moment de lecture.

En parallèle à cette hantise qui conduit nos deux personnages ainsi que le lecteur à bout de souffle (si si on se croit vraiment dans l’histoire et j’en avais peur pour nos deux héros !), il y a un fond de légèreté avec une évolution de la relation entre Alan et Mina. On dit des jeunes qui ne savent pas se parler, mais alors que dire de ces deux quadras qui sont pires que des adolescents dès que ça touche les sentiments ! En tout cas, ça amène des petites situations drôles. Et croyez-moi, vu la noirceur de ce livre, ça fait du bien de rire même si ce n’est que 5 secondes !

C’est donc sans surprise qu’il s’agit d’un nouveau coup de cœur pour une aventure du chasseur de fantômes. Et je ne pensais pas cela possible, tellement Jean-Marc Dhainaut avait mis la barre haute avec La maison bleu horizon l’an dernier !

Publicités

5 réflexions sur “Les prières de sang, Jean-Marc Dhainaut

  1. Pingback: Alan Lambin et l’esprit qui pleurait, Jean-Marc Dhainaut | Des plumes et des livres

  2. Pingback: Bilan lecture #19 | Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s