Mes gribouillages #8

Voilà un bon moment que je n’ai pas partagé un de mes petits gribouillages ici (ni même ailleurs…). Il faut dire que je n’écris pas autant que je le voudrais et que le blog prend beaucoup de temps, même si j’essaie toujours qu’il ne devienne pas chronophage. 🙂

Les liens du sang
Ne sont importants,
Face à ceux du coeur
Qui emplissent de bonheur.

Premiers cris, premières larmes,
Ton sourire qui me désarme.
De tes babillages
A tes premiers mots de langage,
J’étais là.
Et souviens-toi…

C’était une petite berceuse
Que te chantait ta Tatie,
Une simple petite berceuse
Qui te permettait de t’endormir.

Moments de joie et de drames,
Ton regard me fusille comme une arme.
Je t’ai vue chuter
Pour mieux te relever.

De tes premiers doutes
A l’oreille qui t’écoute,
J’étais là.
Et souviens-toi…

C’était une petite berceuse
Que te chantait ta Tatie,
Une simple petite berceuse
Qui te permettait de t’endormir.

Une séparation imprévue,
Une détresse inconnue.
C’est ton oncle que je quitte.
Mais toi, mon coeur, tu l’habites.
A jamais,
Je te la chanterai…

Ta petite berceuse
Que je te chantais jour et nuit.
Cette petite berceuse
Qui apaisait tous tes soucis.

63942e3155d14aa36b34f6352d41e826--amazing-art-art-illustrations

Une réflexion sur “Mes gribouillages #8

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s