(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, Stéphanie Pélerin

jeune jolie célibataireTitre original : (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire

Auteure : Stéphanie Pélerin

Editions : France Loisirs (Piment)

Paru en : Mai 2017

Format lu : Broché (165 pages)

4e de couverture :

Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.
Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise… Heureusement, il reste les amies et le bon vin.
À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.

Mon avis : 4 / 5

Voilà un bon moment que (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire de Stéphanie Pélerin traîne dans ma PAL. Depuis l’été dernier pour être précise. Pourtant quand je l’ai acheté chez France Loisirs en juillet dernier, le titre et le résumé m’avait tapé dans l’œil. Depuis je l’ai laissé se perdre dans les profondeurs de ma PAL qui n’en finit plus.

Finalement, j’avais envie d’une lecture légère pour le week-end de la Pentecôte et l’histoire Ivana tombait à pic.

Ivana vient de se faire larguer par son mec-presque-fiancé. Après huit ans d’une relation de couple confortable, elle se retrouve donc à nouveau célibataire et à la trentaine, ce n’est pas facile de retrouver l’amour (surtout quand on a des critères bien précis !). Ivana va se perdre un peu dans le vivier de célibataires que propose un site de rencontres. Au fil des rencontres et des relations, Ivana va prendre soin d’elle et retrouver une confiance perdue.

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire se laisse lire très facilement. En plus, il n’est pas très long. En une matinée c’était déjà fini ! De ce fait, même si j’ai beaucoup apprécié de suivre Ivana dans sa quête de l’amour, la fin est tombée un peu raide et m’a pas mal frustrée.

Le personnage principal est très attachant et drôle, elle se met parfois dans des situations rigolotes et ce, malgré elle ! Les personnages secondaires ne sont pas en reste que ce soit les collègues d’Ivana ou ses copines. Cependant, la gente masculine est dépeinte d’une manière très négative dans ce roman, la plupart des hommes (mariés, en couple ou non) ne pensant qu’à s’envoyer en l’air et ne comprennent pas pourquoi on leur reproche (surtout pour les mariés / en couple). Même si on a toutes pensé un jour où l’autre que « Les hommes sont tous les mêmes », j’aurais été plus de diversités de ce côté-là (on aurait pu avoir le phobique de l’engagement, le macho – mais fidèle -, l’introverti, l’extraverti, etc…).

Sinon de manière générale, c’est un roman qui apporte de la fraîcheur, un bien-être. Pour aller sur la place ou au cours d’un week-end où on veut respirer, ce roman est parfait !

Publicités

Une réflexion sur “(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, Stéphanie Pélerin

  1. Pingback: Bilan lecture #18 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s