Le vase rose, Eric Oliva

Le vase roseTitre original : Le vase rose

Auteur : Eric Oliva

Editions : Taurnada

Paru le : 3 mai 2018

Format lu : Numérique (177 pages)

4e de couverture :

Et si votre pire cauchemar devenait réalité ?
Quand votre vie bascule, vous avez le choix : sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever.
Frédéric Caussois a choisi.
Pour lui, aucun compromis, il doit savoir, connaître la vérité.

Mon avis : 5 / 5

Encore une fois je remercie Joël des Editions Taurnada pour m’avoir proposé de lire le dernier thriller d’Eric Oliva, Le vase rose.

Frédéric Caussois mène une vie tout ce qu’il y a de plus banale. Il est heureux avec sa femme et son fils, gagne confortablement sa vie. La vie rêvée. Jusqu’au jour où celle-ci bascule de la vie de rêve au cauchemar vivant. Frédéric va tout faire pour découvrir la vérité, pour cela il va être prêt à tout.

Dès les premières lignes, Eric Oliva nous emmène dans son histoire. Son écriture simple, fluide est très agréable à lire et à aucun moment je n’ai eu envie de lâcher le livre. Pour tout vous dire, je l’ai lu en un après-midi tellement j’étais captivée par cette histoire.

Dès le premier chapitre, j’étais attachée aux personnages alors que je les connaissais à peine, et au moment du drame mon coeur s’est serré. Par la suite, nous entrons dans le vif de l’intrigue, un roman policier plein de suspens. Même si Eric Oliva nous sème quelques indices ici et là, nous ne les voyons pas ou comme Frédéric nous ne voyons que ce que l’on est prêt à voir car une fois la fin dévoilée, on se rend compte de la présence des dits-indices.

Les différents personnages sont très bien décrits et variés. Du Maréchal des Logis, à la vieille Mme Pigent en passant par la pharmacienne ou encore l’antipathique Ahmed. Cependant, certaines personnes pourraient crier à la caricature ou aux idées pré-conçues sur quelques personnages. Il en faut bien néanmoins. On en trouve toujours, pour de vrai. C’est ce qui rend ce roman plus proche de la réalité.

La fin quant à elle est surprenante, rien ne nous y prépare. J’avais souvent rêvé d’une fin à cette image (pour certaines séries ou d’autres romans) et j’ai été ravie de la lire.

C’est sans surprise que j’ai eu un véritable coup de coeur pour Le vase rose.

Publicités

4 réflexions sur “Le vase rose, Eric Oliva

  1. Pingback: Bilan lecture #18 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s