La jeune fille et la nuit, Guillaume Musso

La jeune fille et la nuitTitre original : La jeune fille et la nuit

Auteur : Guillaume Musso

Editions : Calmann Levy

Paru le : 24 avril 2018

Format lu : Broché (430 pages)

4e de couverture :

Un campus prestigieux figé sous la neige.
Trois amis liés par u secret tragique.
Une jeune fille emportée par la nuit.

Côte d’Azur – Hiver 1992
Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ».
Personne ne la reverra jamais.

Côte d’Azur – Printemps 2017
Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment.

Dès lors, plus rien ne s’oppose à ce qu’éclate la vérité.

Mon avis : 4,5 / 5

Après Un appartement à Paris l’an dernier, j’avais une certaine appréhension à lire le dernier livre de Guillaume Musso. En effet, l’an passé la critique presse était unanime, Un appartement à Paris était comparé à un chef-d’oeuvre alors que pour ma part, ce n’était pas ça !

Dans La jeune fille et la nuit nous suivons essentiellement Thomas, un écrivain en plein succès, qui se rend à Antibes pour une réunion d’anciens élèves. Mais la réunion n’est qu’un prétexte à sa venue, il doit retrouver son ancien meilleur ami car le gymnase de leur lycée doit être démoli trois jours plus tard. Or, les deux amis y ont dissimulé leur plus grand secret vingt-cinq ans plus tôt : un cadavre ! Vingt-cinq ans plus tôt disparaissait une grande amie de Thomas, Vinca Rockwell, en même temps que le prof de philo du lycée dont la rumeur disait qu’elle était follement amoureuse. Seulement en vingt-cinq ans, personne ne l’a jamais revue. Quand le passé resurgit dans le présent et menace l’avenir de Thomas et ses amis, Maxime et Fanny, la vérité est sur le point d’éclater au grand jour.

Je ne sais pas résister à la tentation et je me suis rapidement procuré le dernier roman sorti : La jeune fille et la nuit.

Malgré que l’on ait majoritairement le point de vue de Thomas, l’écrivain, quelques chapitres donnent la parole à d’autres personnages pour apporter de nouveaux éléments sur les événements du passé (et de ce fait, ils permettent de comprendre le présent). Cependant, bien souvent, lorsqu’un autre personnage s’exprime, il y a une redondance dans le récit. Même si ce personnage apporte un nouvel éclaircissement sur le déroulement des événements en 1992, il faut qu’il reprenne à chaque fois des éléments déjà connus. Cela apporte une certaine lourdeur au récit bien que cela soit ponctuel.

Malgré ce petit point noir, j’ai lu très rapidement La jeune fille et la nuit : en moins d’une journée ! Impossible pour moi de le lâcher. Ce roman est un véritable page turner. Et cette fois-ci, la fin m’a bien surprise. De même que l’identité de la personne souhaitant venger la disparition de Vinca m’ait échappée jusqu’aux lignes de la révélation !

Publicités

2 réflexions sur “La jeune fille et la nuit, Guillaume Musso

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s