Divine Corruption – Tome 1, David et Alexandre Rousseau

Divine corruptionTitre original : Divine Corruption, Tome 1 : Déviance

Auteurs : David Rousseau, Alexandre Rousseau

Editions : Autoédition

Paru le : 26 mars 2018

Format lu : Broché (300 pages)

4e de couverture :

Que devient-on à notre mort terrestre? Un paradis, un dieu aimant et bienveillant attendant patiemment notre venue, facétie ou vérité? Derrière la beauté se cache parfois la pire des cruautés.
Joseph est un soldat humain tricentenaire ambitieux à la recherche d’une opportunité rare, rejoindre la caste céleste. Pour ce faire, il entre au service d’un archange manipulateur et avide de pouvoir qui l’entraîne dans une course pour sa propre survie. Fier et déterminé, il accepte sans hésitation la tâche qui lui est confiée, loin d’imaginer toute la portée de cette décision.

Divine Corruption : Déviance est le premier tome d’une série fantasy. Il trace les déboires d’un soldat au premier royaume, un plan divin où les humains sont à la fois esclaves et salvation de la lignée céleste. L’univers mélange magie, politique, psychologie et froideur. Il reflète notre perception du monde en extrapolant la partie que l’on essaie parfois d’oublier. L’ambition, la cruauté, l’orgueil autant de péchés qui peuvent faire basculer une vie et un royaume.

Mon avis : 4,5 / 5

Encore une belle découverte que je dois à leur attachée de presse. Cette fois-ci c’est dans un genre assez différent mais toujours aussi dark.

Divine Corruption : Déviance est le premier tome d’une trilogie écrite par deux frères David et Alexandre Rousseau. Ce premier tome permet d’apprivoiser l’univers proposé ainsi que de rencontrer les différentes créatures le constituant.

Tout est fait dans le roman pour aider le lecteur à ne pas se sentir perdu dans sa lecture. Entre les chapitres, on peut lire des « Commandements », des sortes de lois qui régissent Aurae, le monde fantastique. Ainsi avec ces précisions, la lecture des chapitres suivants se fait aisément car on sait de quoi le livre parle.

Les personnages sont tous différents des uns des autres, de par leurs caractéristiques physiques, leurs aptitudes ou leur caractère.

Les événements et rebondissements s’enchaînent à vive allure, laissant peu de repos aux guerriers (juste le temps de se remettre de leurs blessures).

Le côté gore peut surprendre, peut-être même dégoûter, au début mais il n’est pas présent tout le long du livre et heureusement. Les auteurs nous offre des combats hors du commun, avec des personnages tout aussi extraordinaires, mais aussi des intermèdes où les dialogues rendent plus humains que jamais les différentes personnalités croisées au hasard des pages. Ils nous ont même glissé quelques traits d’humour au milieu de cette rage sanguinaire.

Pour résumer, Divine Corruption : Déviance est un très bon roman de dark fantasy, où on est immergé dans ces drôles de royaumes dès la première ligne et où notre attention est piquée à vif jusqu’à la dernière ligne.

Un énorme merci à l’attachée de presse pour cet envoi, et aux auteurs pour ce magnifique roman.

7 réflexions sur “Divine Corruption – Tome 1, David et Alexandre Rousseau

  1. Ils ont la chance d’avoir une chouette attachée de presse qui les a menés jusqu’à toi. Belle chronique encore une fois. Comme précédemment, me reste une question : qu’as tu déjà lu d’eux ?

    J'aime

  2. Pingback: Bilan lecture #17 | Des plumes et des livres

  3. Pingback: [Des plumes et moi] Entretien avec David et Alexandre Rousseau | Des plumes et des livres

Répondre à Des plumes et des livres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s