Le coeur des cimes, Gérard de Négri

Le coeur des cîmesTitre original : Le coeur des cimes

Auteur : Gérard de Négri

Editions : De Borée Editions

Paru le : 12 octobre 2017

Format lu : Broché (213 pages)

4e de couverture :

Suzette et son petit frère, Louis, coulent des jours heureux auprès de leurs parents. Ils aiment par-dessus tout monter au mas de Cadapuech, où Adeline et Augustin vivent depuis toujours. Quand le vieil homme leur promet une randonnée merveilleuse, Diégo, le meilleur ami de Louis, est bien sûr de la partie. Ces deux-là sont passionnés de nature et ne quitteraient pour rien au monde le pays. Suzette, quant à elle, a hérité de sa mère le goût pour la musique. Reçue au Conservatoire de Paris, la jeune femme va enfin pouvoir faire éclore son talent, à force de travail et de volonté. Mais alors qu’elle est de retour pour quelques jours dans sa montagne natale, elle va assister à une effroyable scène entre le maire du village et sa maîtresse. Témoin involontaire d’un meurtre, Suzette doit garder le silence par crainte des représailles. Mais combien de temps encore pourra-t-elle taire ce terrible secret qui la ronge ?

Mon avis : 3,5 / 5

Lorsque j’ai reçu Le coeur des cimes de Gérard de Négri par le biais de De Borée Editions, je m’attendais à lire un polar, le résumé me confirmant cette impression.

Finalement, j’ai été déçue par cette fausse impression. Le roman n’est pas du tout un roman policier. Tant pis.

Cependant, j’ai eu du mal à me projeter dans cette lecture car l’intrigue tarde à se mettre en place. Mais petit à petit, l’histoire démarre. La vie d’une famille va être bouleversée après que l’un de ses membres assistent malgré lui à un meurtre et doit vivre avec ce secret. Nous avons alors le récit des conséquences de ce malheureux événements sur la vie de Suzette et surtout sur son moral.

Suzette partage sa vie entre la montagne d’où elle est originaire et la ville capitale où elle vit de sa passion pour la musique. Elle connait des hauts et des bas, des moments de joie comme de déprimes. Nous découvrons sa famille, toujours là pour l’épauler. Une famille unie et soudée qui donne à réfléchir dans une société où les familles et leurs membres se déchirent au profit de l’individualisme. On rêve tous d’avoir une famille comme celle de Suzette, un cocon où se réfugier pour reprendre des forces, pour maintenir un équilibre…

Bien que la lecture de ce roman ait commencé avec une déception car ce n’était pas le genre auquel je m’attendais, j’ai malgré tout trouvé la lecture de ce dernier très agréable. Gérard de Négri a une belle plume, agréable à lire, nous transportant aisément aux côtés de Suzette et ses proches. Un très bon roman remplis d’émotions.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le coeur des cimes, Gérard de Négri

  1. Pingback: Bilan lecture #17 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s