[Une page d’histoire] La maison de Jules Verne à Amiens (80)

Bonjour les amis !

Aujourd’hui je viens vous proposer le deuxième article de la rubrique : Une page d’histoire. Pour ce deuxième numéro je vous propose une petite visite dans la maison d’un auteur très connu dans ma ville estudiantine : Jules Verne.

Il y a plusieurs années, j’ai eu l’occasion de visiter pour la première fois la maison de Jules Verne à Amiens. D’ailleurs je n’ai jamais fait le rapprochement entre cette visite et les cours de Catalan… Bref. Nostalgie quand tu nous tiens, tu nous donnes envie de rejouer les événements du passé. Je suis donc retournée en solo, faire cette petite visite dans un autre temps…

<< Sur le désir de ma femme je me fixe à Amiens, ville sage, policée, d’humeur égale, la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile. Et pour tout dire, mon Saint Michel reste amarré au Crotoy. >>

Lettre de Jules Verne à son ami Charles Wallut, 1871. 

C’est donc en 1871 que Jules Verne s’établit à Amiens. Il y vécut 34 ans (jusqu’en 1905). Pendant 18 ans, il fut locataire dans la Maison à la Tour aujourd’hui ouverte au public au 2 rue Charles-Dubois à Amiens. C’est ici que j’ai effectué ma visite sur les pas de cet illustre auteur.


Le rez-de-chaussée

Nous découvrons en premier le jardin d’hiver qui était à l’époque de Jules Verne l’entrée principale de son logement. Avec la large verrière, cet espace offre une vue sur la tour de la maison. La décoration faite d’assiettes et de poteries chinoises sur les murs sont caractéristiques du goût pour l’exotisme du XIXe siècle.

01 Maison Jules Verne aLa salle à manger est l’unique pièce de la maison à avoir conservé son décor d’origine avec un mobilier de style néo-gothique et son plafond à caissons. A l’époque où Jules Verne et son épouse, Honorine, y vivaient, la salle à manger était séparée de la cuisine (actuel guichet d’accueil) par le vestibule. Au XIXe siècle, les repas étaient bien souvent pris dans une petite salle à manger. Celle-ci se situait entre la salle à manger et le vestibule. La grande salle à manger était plutôt réservée aux grandes occasions.

Les nombreux placards dans cette pièces présentent de nombreux objets appartenant au couple Verne et certains appartiennent à la famille de son éditeur Pierre-Jules Hetzel.

01 Maison Jules Verne b

Nous poursuivons la visite par le grand salon appelé aussi salon de musique. Lorsque le couple Verne y vivait, Honorine organisait régulièrement des soirées d’amis. Autour de la cheminée nous pouvons observer des photographies représentant la famille Verne dont les parents de Jules, Pierre Verne et Sophie Allotte de la Fuÿe. Nous pouvons également admirer deux grands portraits : l’un de l’écrivain et l’autre de sa femme.

Nous continuons notre avancée dans le rez-de-chaussée pour entrer dans le petit salon dit le fumoir. Au XIXe siècle, le fumoir était une pièce réservée au maître des lieux et à ses invités masculins, c’était un lieu de convivialité où les hommes fumaient du tabac de diverses manières (cigarettes, cigares, pipes…). Aujourd’hui, cette pièce présente les photographies de différents membres de la famille Verne dont Michel Verne, le fils unique de Jules Verne.

 


Le premier étage

Le premier étage est dédié à Pierre-Jules Hetzel, éditeur de Jules Verne. En 1861, après avoir proposé le Voyage en Angleterre et en Écosse qui est refusé par Pierre-Jules HetzelJules Verne lui soumet son roman Cinq semaines en ballon, qui paraît en 1863 et connaît un immense succès, même au-delà des frontières françaises. Il signe alors avec Pierre-Jules Hetzel un contrat qui le lie pour vingt ans avec cet éditeur ; il s’y engage à fournir des romans notamment pour le Magasin d’éducation et de récréation, revue destinée à la jeunesse. 

La visite du premier étage débute par la librairie d’Hetzel. Dans cette pièce, nous pouvons admirer de nombreuses éditions originales, de format divers et variés. Autant dire pour la fana de livres anciens que je suis, que je ne voulais plus quitter cette pièce.
Nous continuons notre avancée par le bureau d’Hetzel. Dans cette pièce dédiée à l’éditeur, nous voyons de nombreux objets lui ayant appartenu comme le fauteuil qui provient du cabinet de Pierre-Jules Hetzel situé au 18 rue Jacob à Paris, ainsi que le meuble-fichier contenant les fiches de la bibliothèque privée de l’éditeur.
Nous arrivons ensuite dans une grande pièce, le salon d’Hetzel. Comme pour la pièce précédente, est présente une partie du mobilier ayant appartenu à l’éditeur de Jules Verne. Au mur sont présentées des photographies de la famille Hetzel.

Le deuxième étage

La première pièce visitée au deuxième étage, appelée Les voyages nautiques, est une reconstitution du Saint-Michel III, bateau de Jules Verne. Cela nous permet de découvrir l’intérieur d’un yacht anglais à cette époque. Nous avons vue sur Le Crotoy, lieu où Jules Verne louait une résidence secondaire baptisée La Solitude. C’est sur l’écritoire présentée dans cette pièce reconstituée que l’écrivain commence la rédaction de Vingt mille lieues sous les mers en 1869.

01 Maison Jules Verne d

Nous arrivons dans la pièce que tout fada de lecture adore : la bibliothèque. Lorsqu’il vivait dans cette maison, Jules Verne possédait une bibliothèque de 12 000 livres ! (ça fait rêver…) Parmi les auteurs qu’il consultait les ouvrages on peut nommer : Charles Dickens, Allan Edgar Poe, William Shakespeare, Homère,
01 Maison Jules Verne e
Nous entrons maintenant dans la plus petite pièce de la maison. C’est ici que Jules Verne écrivait ses romans, dans son cabinet. Le cabinet présenté lors de la visite est une reconstitution à l’identique de l’époque de Jules Verne (dont le globe sur le bureau lui appartenait).

Le grenier

[non visité]


Ainsi s’achève cette visite dans une autre époque. Comme beaucoup, je connais Jules Verne de nom, la plupart connaissent Le tour du monde en 80 jours, un de ses romans les plus célèbres. Entre ma première et ma seconde visite, j’ai eu le temps de m’immerger un instant dans l’univers littéraire de cet auteur prolifique et renommé. En tout cas, c’est toujours enrichissant de marcher sur les traces du passé, d’imaginer les vies d’autrefois…

Note : Toutes les photos proviennent du site d’Amiens et donc ne m’appartiennent pas.

Publicités

3 réflexions sur “[Une page d’histoire] La maison de Jules Verne à Amiens (80)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s