Kiddy Book #12 : Les larmes de la maîtresse, Véronique Delamarre Bellégo

Bonjour tout le monde !

Non vous ne rêvez pas. Après deux mois d’absence, le Kiddy Book revient. Et un mercredi en plus (j’avoue, j’aime bien l’idée du « mercredi c’est le jour des enfants donc on parle de livres pour enfants »). J’espère pouvoir faire revivre ce rendez-vous que j’aime beaucoup, au moins une fois par mois… Mais vous le savez, en ce moment, j’ai le temps de rien ! A part les chroniques, et quelques interviews (si si il y en a en prévision !!), c’est un peu le désert mais je ferai peut-être un article pour parler des difficultés que j’ai rencontré cette année… Sûrement en fin d’année scolaire, histoire de faire le point. 😉

C’est donc un tout nouveau Kiddy Book, d’un livre que je possède depuis plus d’un an mais que je n’ai pris le temps de découvrir que récemment : Les larmes de la maîtresse de Véronique Delamarre Bellégo. Livre conseillé à partir de 9 ans car il y a déjà pas mal à lire !

les-larmes-de-la-maitresseLes larmes de la maîtresseVéronique Delamarre Bellégo

Editions : Oskar

Paru le : 22 avril 2016

Nombre de pages : 151

Résumé du livre : Une école, une nouvelle maîtresse, des copains : c’est la rentrée ! L’année commence bien pour Marie et ses amis, dans la classe de la merveilleuse Julia Jour. Bonne humeur, joie de vivre, blagues et éclats de rire, comédie musicale, chaperon rouge et méchant loup, jokers, soleil et météo, ce CM1 ne ressemble à aucun autre. Jusqu’au jour où Julia arrive à l’école les joues couvertes de larmes. Son chagrin déteint vite sur ses élèves. Que se passe-t-il ? Qui la fait souffrir ? Les enfants vont mener l’enquête et voler au secours de leur maîtresse tant aimée.

Le livre se laisse lire très vite (personnellement je n’ai mis que quelques heures pour le faire) donc pour un enfant captivé par sa lecture en moins d’une journée, c’est possible. Le vocabulaire un peu difficile d’accès pour un enfant de 9 ans est expliqué en bas de page avec une définition simple, accessible à un enfant de cet âge.

L’histoire en elle-même permet immédiatement à un enfant de s’y identifier. L’héroïne est une élève de CM1. Comme elle, à chaque rentrée, les enfants se demandent avec quel maître ou maîtresse il va passer l’année, avec quels camarades, s’il sera avec ses copains / copines.

De plus, l’auteure a surtout mis l’accent sur une pédagogie plus actuelle. Bien sûr il y a le tradition instituteur (je sais, on dit prof des écoles, et alors ?) très strict, qui terrifie tout le monde mais la maîtresse de notre héroïne est douce, souriante et propose d’apprendre tout en s’amusant. Les élèves ont une boîte à blagues en guise de récompense à leurs efforts, et d’ailleurs à chaque fin de chapitre, le lecteur peut en lire quelques unes.

Dans Les larmes de la maîtresse plusieurs thèmes sont abordés (la solidarité, l’entraide, la camaraderie mais aussi le racisme…) et pour un livre pour nos jeunes lecteurs c’est très bien.

On y trouve une petite enquête menée par les jeunes apprenants et le traditionnel happy end.

En tant qu’adulte, on peut trouver cela un peu gnan-gnan mais pour sûr que les enfants de 9 ans vont adorer !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s