La dernière des Stanfield, Marc Levy

La dernière des StandfieldTitre original : La dernière des Stanfield

Auteur(e) : Marc Levy

Editions : Robert Laffont / Versillo

Paru le : 20 avril 2017

Format lu : Broché (465 pages)

4e de couverture :

« Je m’appelle Eleanor-Rigby.
Ma vie a changé un matin alors que j’ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m’apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.
L’auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m’ordonnait de ne parler de cette histoire à personne.
J’avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l’été s’achevait et j’étais encore loin d’avoir fait mon deuil.
Qu’auriez-vous fait à ma place ?
Probablement la même erreur que moi. »

Mon avis : 5 / 5

Presqu’un an que le dernier roman de Marc Levy est sorti et c’est en voyant que le format poche allait prochainement arrivé que j’ai embarqué La dernière des Stanfield dans ma valise pour le livre pendant les vacances, là où j’étais sûre d’avoir le temps de lire les presque 500 pages.

Finalement, une fois que j’ai ouvert ce roman, j’ai eu du mal à le reposer. En fait je l’ai lu en 3 séances de lecture sur deux jours mais j’aurais aussi bien pu le lire en une seule journée. Seulement, j’apprécie toujours de couper ma lecture pour laisser l’histoire mijoter dans mon esprit, émettre des hypothèses sur les personnages, la suite de l’histoire etc… Pour finir, Marc Levy m’a bien baladée et fait miroiter !

Nous suivons donc Eleanor-Rigby et George-Harrison qui un jour reçoivent chacun de leur côté une lettre anonyme révélant que leurs mères avaient un passé des plus troublant et que s’ils le souhaitaient, ils pouvaient découvrir la vérité. En parallèle, nous remontons le temps, avec May et Sally-Anne, dans les années 1980 qui sont sur le point de produire leur propre journal, L’indépendant. Puis nous remontons encore plus loin avec Robert Stanfield, lors de son engagement dans la Seconde Guerre Mondiale. Quel est le lien entre tous ces personnages ?

La dernière des Stanfield est une histoire de famille, où les secrets règnent en maître. J’ai beaucoup apprécié le fait de jongler entre les différents personnages, les différentes époques. Marc Levy a parfaitement maîtrisé le fil conducteur de son récit, la manière dont les différents points de vue se complètent pour permettre au lecteur de comprendre peu à peu les événements (autant que passé que présent).

Les événements abordés sont riches, que ce soit de la Résistance au cours de la Seconde Guerre Mondiale, la reconstruction personnelle de sa vie après les drames, que la vie à Baltimore dans les années 80,… Tout y est abordé avec brio. De plus Marc Levy nous fait voyager, de Londres à Baltimore en passant par le Canada, Paris, Madrid…

Mon seul regret ? Ne pas l’avoir lu plus tôt !

Publicités

5 réflexions sur “La dernière des Stanfield, Marc Levy

  1. Pingback: La dernière des Stanfield – Marc Lévy – Le Parfum des Mots – Blog littéraire

  2. Pingback: Bilan lecture #16 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s