[Des plumes et moi] Entretien avec Angie Le Gac

Bonjour à tous !

Et oui, voici le retour des interviews ! Comme expliqué dans l’article de cette semaine, j’espère pouvoir les reprendre au moins deux fois par mois. Affaire à suivre car quand j’ai des idées trop précises, c’est pas facile de faire des concessions ! 😉

Aujourd’hui, c’est une auteure découverte très récemment qui a accepté de répondre à mes questions. Lorsque j’ai lu son dernier roman paru Une coccinelle dans le coeur, j’ai su que c’était avec elle que je voulais reprendre les interviews, car j’ai aimé découvrir son écriture, et je voulais que vous la découvriez à votre tour. Je parle bien évidemment de la belle Angie Le Gac.

Et si, vous voulez connaître les habitudes de lecture de la romancière, je vous donne rendez-vous demain à 11 heures tapantes pour découvrir le nouveau rendez-vous Les lectures de…

A très vite !

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

5B544AA79A624A6BA4636EA894898057C’est l’exercice le plus difficile (avec la rédaction de la quatrième de couverture d’un roman…). Ecrire est mon premier choix, pas un plan B n’en déplaise à certains et lire est une passion qui me suit depuis mes 7 ans. J’ai 46 ans, je vis dans le sud, je ne travaille pas. J’ai été reconnue adulte handicapée du fait de mon trouble bipolaire. (Fin du scoop !)

 

  • Depuis quand écrivez-vous ? Quel a été le déclic ?

J’ai toujours un peu écrit, que ce soient des débuts d’histoire, des journaux intimes que j’appelais mes « cahiers » (ancêtres du blog lol), mais mon premier roman terminé date de 2000. Truffé d’imperfections, il n’a jamais été publié d’aucune manière, à part récemment les quelques premiers chapitres réécrits sur Wattpad. Donc mon premier véritable roman publié a été écrit en 2006 et publié en 2013.

 

  • Comment définirez-vous votre style d’écriture ?

Je dirais que c’est du roman contemporain. Il y a toujours une histoire d’amour mais ce n’est pas de la romance à proprement parler puisque je n’en respecte pas les codes. J’essaie de jouer avec les mots, de ne pas employer trop de tournures toutes faites ni trop d’expression pré-machées.

 

  • Comment vous est venue l’idée d’écrire Une coccinelle dans le cœur ?

La lecture d’un fait divers qui m’a bouleversée. C’était en 2013… J’ai mis deux ans avant de me décider à me lancer dans la rédaction de cette histoire et encore deux ans pour la rédiger entièrement. C’était un roman important pour moi et il a été difficile à écrire. J’ai eu du mal à l’accoucher sans jeu de mots.

 

  • Pourquoi avoir choisi l’autoédition ?

Ce n’est pas un choix, le manuscrit a été refusé par une quinzaine de maisons d’éditions et je continue à le soumettre. L’autoédition c’était pour lui donner une certaine visibilité et une chance d’exister mais j’ai bien conscience de ne pas avoir les épaules assez larges pour porter ce roman.

 

  • Une coccinelle dans le cœur est votre cinquième publication. Pouvez-vous nous parler de vos autres publications ?

Mes autres romans, sont des romans contemporains avec une histoire d’amour entre hommes. Coming out mon premier roman raconte l’histoire de Pierre-Louis, un jeune aristo qui va défier sa famille et vivre une histoire d’amour avec un autre homme qui de plus n’est pas de son milieu social. Close Up est la suite de ce roman.

D’ADN je n’ai pas trop envie de parler pour ne pas le spoiler car l’histoire est à découvrir d’un bout à l’autre.

La Panne Et autres Désagréments, est l’histoire de Lionel un geek bourré de phobies, de Sasha, son contraire et d’Alexis, l’ex de Sasha, marié à un homme violent. La Panne débute par  la disparition d’une bouteille de lait et un bug informatique qui vont bouleverser la routine de Lionel et mettre le solaire Sasha sur sa route. C’est un roman assez amusant bien que certains sujets abordés soient sérieux et qu’il y ait une partie d’intrigue policière.

Fin 2017, j’ai publié une nouvelle : Un Best-Seller pour Noël, qui est disponible soit seul, soit dans le recueil regroupant toutes mes nouvelles et textes courts : De mes Nouvelles.

 

  • Quels sont vos projets d’écriture à venir ?

J’ai un quatre mains en collaboration avec Tan Hagmann qui est bien avancé. Et qui j’espère sortira en 2018 ( N’est-ce-pas Tan ? 😉 ). Et deux autres romans, un roman contemporain où s’invite la fantaisie, puisqu’il n’est pas très réaliste… Et un projet de thriller psychologique, un défi pour moi qui adore les polars et redoute de ne pas être à la hauteur de ce challenge.

 

  • Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions. Avez-vous un dernier mot pour conclure l’interview ?

Merci beaucoup d’avoir lue Une Coccinelle dans le cœur, je suis vraiment touchée par cotre chronique. Merci aussi pour cette interview.

Interview réalisée en février 2018.

Une coccinelle dans le coeur

 

Une coccinelle dans le coeur, Angie Le Gac
Autoédition, 153 pages (numérique)
Disponible sur Amazon

 

Publicités

2 réflexions sur “[Des plumes et moi] Entretien avec Angie Le Gac

  1. Pingback: Concours abonnés Twitter et Instagram | Des plumes et des livres

  2. Pingback: Concours abonnés Twitter et Instagram | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s