Birthday girl, Haruki Murakami

birthday girlTitre original : Birthday girl

Auteur(e) : Haruki Murakami

Illustrateur(trice) : Kat Menschik

Traducteur(trice) : Hélène Morita

Editions : Belfond

Paru le : 2 novembre 2017

Format lu : Broché (57 pages)

4e de couverture :

Je ne vais pas vous offrir quelque chose de matériel. Mon cadeau n’aura rien à voir avec un objet de valeur. En fait, voilà ce que j’aimerais offrir à la merveilleuse fée que vous êtes, mademoiselle. Vous allez faire un vœu. Et je l’exaucerai. Quel qu’il soit. A condition que vous ayez un vœu à formuler.

Comme un songe éveillé, un de ces instants suspendus qui nous hantent encore, longtemps après, Haruki Murakami nous livre une nouvelle mélancolique, douce-amère, magnifiquement mise ne image par la talentueuse illustratrice allemande Kat Menschik, pour mieux restituer l’univers hypnotique du maître.

Mon avis : 4,5 / 5

Encore une nouvelle illustrée de Haruki Murakami ! (Après promis j’arrête, il n’y en a plus ! 😉 )

Dans cette nouvelle, Haruki Murakami affirme qu’on se souvient tous du jour de nos vingt ans. Et comme moi lorsque je l’ai lu, vous êtes en train de vous dire « Mais qu’est-ce qu’il s’est passé le jour de mes vingt ans ? » (sauf si vous avez moins de vingt ans) A défaut de m’en être rappelée, j’ai fait un petit tour dans mon passé (pas si mauvais que ça).

Dans Birthday girl, la narratrice fête justement ses vingt ans. Elle devait être remplacée par sa collègue ce jour-là mais cette dernière est tombée malade. Finalement, elle va devoir travailler le soir de son anniversaire. Comble de tout, le patron qui n’est jamais malade, est pris de fortes douleurs abdominales. La narratrice doit donc apporter le repas de sept heures au propriétaire que personne (hormis le patron) n’a jamais vu. Ce dernier propose en guise de cadeau d’anniversaire, un vœu quel qu’il soit à la jeune fille.

L’écriture de Haruki Murakami est toujours aussi agréable à lire. De plus, comme à son habitude, l’auteur nous frustre par ce format de la nouvelle, on aimerait toujours en avoir plus, en savoir plus. Comme le vœu de la jeune fille par exemple. Et finalement c’est là aussi toute la magie de l’univers de l’auteur japonais. Il laisse place à notre imaginaire. Quel vœu a-t-elle fait ? Quel vœu aurait-on pu faire si comme elle, nous avions eu l’occasion d’en faire un le jour de notre anniversaire ?

La rencontre avec le propriétaire du restaurant nous fait basculer dans cet univers fantastique caractéristique d’un livre de Haruki Murakami. A quel moment est-ce réel ? Un rêve ? Les deux ? Cette ambiguïté interroge et fascine en même temps.

De plus, les illustrations de Kat Menschik sont très belles. Ce livre dénote avec ses grands frères Sommeil, L’étrange bibliothèque et Les attaques de la boulangerie de part sa couleur, le rouge et le rose sont omniprésents à l’instar du noir et du doré dans les trois autres…

Publicités

5 réflexions sur “Birthday girl, Haruki Murakami

  1. J’aime beaucoup Murakami, mais j’ai été très déçu pour ma part.
    Le livre est superbe, c’est certain, mais le prix terriblement excessif sachant que le recueil en coute deux fois moins. J’ai tout de même pris beaucoup de plaisir à te lire 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lecture #15 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s