[Des plumes et moi] Entretien avec Romain Vivies

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Sans titre 1Bonjour, je me nomme Romain Vivies. Je suis sous-officier dans l’armée de l’air, mais depuis peu, c’est bien l’écriture de romans de science-fiction (anticipation, space opera, action-aventure) qui occupe toutes mes journées. Je dispose heureusement de beaucoup de temps pour m’y consacrer, depuis une opération du poignet en juin 2017 qui me contraint à demeurer chez moi pour encore plusieurs mois. Je peux désormais m’atteler à faire découvrir mon univers à des lecteurs tout aussi passionnés que je le suis.

  • Que représente l’écriture pour vous ?

Au départ (il y a déjà 15 ans), ce n’était qu’un moyen de prolonger la vie de nombreux héros de films ou de séries dont la conclusion ne m’avait convenu. Au fil des années, c’est devenu un besoin constant d’améliorer un univers qui se construisait malgré moi. Aujourd’hui, c’est réellement une volonté de bâtir un monde qui soit à même de faire voyager les lecteurs au milieu des aventures des héros.

  • Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis l’âge de 15 ans et ma seconde entrée en classe de seconde. Je crois d’ailleurs que le fait de doubler cette année fut un des évènements déclencheurs les plus prolifiques qui se soient produits dans ma vie. Beaucoup de regrets, certes, mais une chance d’avoir commencé depuis ce jeune âge. J’ai ainsi pu aborder une multitude de sujets et les adapter à ma propre croissance.

  • Pouvez-vous nous parler de vos publications ?

51Tp-P48ZuLGaheris Riders est LA saga qui me tient le plus à cœur. C’est peut-être la vie que j’aurais aimé connaitre étant plus jeune. De jeunes étudiants plongés malgré eux dans une guerre qui fait rage entre les forces de la Terre et les puissantes armées des colonies spatiales. Une vie difficile, rude et douloureuse, mais palpitante, enivrante et aventureuse. Qui refuserait d’y goûter ?

Un seul tome pour l’instant, pourtant ce n’est pas ma première entrée en la matière. Il subsiste encore des traces de mon passage dans le monde de la publication à compte d’auteur, il y a bientôt 10 ans. Ce fut un échec, mais qui s’est révélé autant bénéfique que nécessaire. Sans cela, je n’aurais pas pu reprendre tout l’univers inhérent à Gaheris Riders.

Aujourd’hui, La Graine s’inscrit dans un monde cohérent de science-fiction, avec ses personnages principaux, ses intrigues, ses complots, ses péripéties et (surtout) un cheminement progressif qui m’échappaient totalement il y a encore quelques années.

  • Comment se déroule votre processus d’écriture ? Avez-vous un plan défini ou laissez-vous guider par votre plume au fil de l’histoire ?

Ma façon d’écrire est en constante évolution depuis 15 ans, mais elle a connu un réel bond en avant depuis septembre 2016 : une nouvelle arrivée dans ma vie et une reprise d’autant plus détonante. J’écris beaucoup (toujours en fait) avec de la musique dans mon gros casque, ce qui me permet de m’immerger davantage dans mes aventures. Parvenu à la moitié de la réécriture du Tome 1, j’ai également pensé à (enfin) procéder à la rédaction de plans précis pour chaque chapitre. Ce simple détail a tout changé, et malgré des instants de réelle inspiration magique, je compte procéder ainsi pour la suite.

  • Quels sont vos projets d’écriture à venir ?

La suite de Gaheris Riders, bien sûr. Elle est déjà en cours (heureusement, vu la charge de travail), mais c’est loin d’être le seul projet. J’ai plusieurs manuscrits concernant des histoires fantastiques qui sont en attente d’approfondissement. Ce sera cependant pour plus tard…

  • Êtes-vous un petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?

C’est un reproche qui m’a souvent été fait : je ne lis aucun roman français. Enfin, presque aucun. Je m’y mets doucement depuis 1 an. J’ai cependant toujours possédé un appétit dévorant pour les mangas, la BD, et les light novels (en anglais). Ces derniers sont ce qu’il y a de plus approchant d’un roman, mais la construction est bien différente. Je crois que j’essaye depuis le commencement de retranscrire la fièvre et la passion que je ressens dans mes lectures sous une autre forme : celle du roman plus classique.

  • Avez-vous un livre préféré ?

Impossible de donner un titre en particulier. Ce sont plutôt des séries que je pourrais énumérer. La série des light novels de Sword Art Online (en plus il est publié en français depuis quelque temps) est passionnante. Mais une trilogie qui a beaucoup influencé mon processus de création dernièrement reste Yggdrasil de Myriam Caillonneau.

  • Quels sont vos auteurs préférés ?

Trop de mangakas pour les citer…

  • Quel livre ou auteur vous a donné le goût de la lecture ?

Aucune idée, mais il devait sans aucun doute s’agir d’un kodarashi.

  • Quel livre auriez-vous aimé écrire ?

La Légende de l’Evangelion. Une saga inspirée d’un grand nom du monde des mangas, mais beaucoup trop « fantastique » et farfelue pour être lue. Sa rédaction, déjà bien entamée à l’époque, m’avait pourtant passionné. Elle ne réside plus que dans un dossier « archives ».

  • Un petit mot pour la fin ?

Merci pour votre intérêt et vos questions. Cette introspection fut à bénéfice mutuel. J’ai terriblement hâte de plonger à corps perdu dans ce monde fantastique des auteurs indépendants et d’échanger avec eux.

Interview réalisée en décembre 2017.

Gaheris Riders Tome 1 – La Graine : https://www.amazon.fr/Gaheris-Riders-graine-Romain-Vivies-ebook/dp/B078KK4C66/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1514025662&sr=8-1&keywords=gaheris+riders

Son compte twitter : https://twitter.com/RomainViviesGR

Sa page facebook : https://www.facebook.com/RomainViviesEcrivain/

Son blog : https://romainvivies-ecrivain.blogspot.fr/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s