Juste un pari, Marie Mordomo

Juste un pariTitre original : Juste un pari

Auteur(e) : Marie Mordomo

Editions : Hachette Romans

Paru le : 31 janvier 2018

Format lu : Numérique (360 pages)

4e de couverture :

Quand ses amis lui proposent de le payer cinquante euros pour chaque semaine durant laquelle il sortira avec Eli, la fille la plus excentrique de sa classe, Dylan y voit l’occasion de se faire de l’argent facilement. Tout comme Eli  ! Si Dylan partage la récompense, elle s’engage à être la meilleure des petites amies. En scellant ce pacte, ils deviennent le couple parfait. En apparence seulement… Mais si différents qu’ils soient, Dylan et Eli ont tout de même deux points communs. Premièrement, ils cachent bien des choses derrière des sourires factices. Et deuxièmement, ils se détestent, depuis toujours  !

Mon avis : 3,5 / 5

Un grand merci à NetGalley et aux Editions Hachette Romans pour m’avoir permis de lire Juste un pari de Marie Mordomo avant sa sortie officielle.

Juste un pari relate l’histoire d’Eli, lycéenne de dix-sept ans, et de Dylan, dix-huit ans, tous les deux élèves dans un lycée en région parisienne. Ce qui unit Eli et Dylan n’est pas de l’amour en premier instant, c’est même plutôt le contraire, ils se détestent ! A un tel point que les amis de Dylan mettent ce dernier au défi de sortir avec l’étrange Eli et pour chaque semaine passée avec elle, il reçoit la modique somme de cinquante euros. Cependant, ce qui n’était qu’au début un simple pari va se révéler plus complexe car les deux jeunes personnes vont se côtoyer et apprendre à se connaître réellement.

Le roman de Marie Mordomo est à son image : jeune, rafraîchissant, intéressant. Il s’agit d’un roman de Young Adult donc autant dire que je vais de moins en moins entrer dans cette catégorie et je commence à le sentir.

Juste un pari est un très bon livre pour les jeunes, pour les lycéens notamment. Il relate des événements et des situations auxquelles ils peuvent être confrontés (sauf peut-être la scène du gala mais faire rêver les autres n’est pas interdit).

La romance entre Eli et Dylan met du temps à s’installer et rencontre bon nombre d’embûches. Le fait que ce ne soit pas si simple est intéressant pour ce public qui n’est pas toujours fan de longues lectures. Ici on parle quand même d’un livre de plus de 300 pages !

Cependant, j’ai noté qu’il y avait d’autres thèmes hormis l’amitié et l’amour dans ce roman qui aurait peut-être mérité d’être un peu plus développés comme le harcèlement dont est victime Eli à cause d’Ana. C’est un peu passé au second plan et je trouve cela dommage car c’est justement à travers ce genre de lecture que l’on peut aussi faire passer des messages aux élèves faisant subir ou étant victime de ce genre de choses…

J’ai lu très vite Juste un pari, l’écriture de Marie Mordomo est très simple et sans fioriture. Cependant, on peut noter certains tics de langage ou encore des maladresses dans les tournures de phrases. Mais pour un premier roman, c’est plutôt pas mal !

Publicités

2 réflexions sur “Juste un pari, Marie Mordomo

  1. Pingback: Bilan lecture #14 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s