Book to movie #5 : Les Hauts de Hurlevent

Amis du jour, bonjour !

Je n’ai jamais caché mon énorme coup de coeur qui se confirme à chaque relecture de ce livre merveilleux, perfide, et complexe qu’est Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. Bon, ok je n’ai jamais lu le livre en VF. C’est bien l’un des rares… (quoi qu’il y a également Pride and prejudice de Jane Austen que je ne connais point dans la langue de Molière ainsi que Dracula de Bram Stoker…)

Bref, il faut dire que Wuthering Heights (dans sa version originale) a eu le droit à quelques adaptations et j’en ai visionné une. Peut-être pas la meilleure vu le supplice que cela a été… Cet article montrera donc à la fois un top (pour le livre) et un flop (pour le film).

05 Les Hauts de Hurlevent a

——- Le livre ——-

Je crois que vu mon engouement à cette histoire d’amour des plus tordues, Wuthering Heights est ce que l’on peut considérer comme étant mon livre de chevet. Celui dont je ne pourrai me séparer. Et pourtant c’était pas gagné notre histoire d’amour… Wuthering Heights faisait partie de la liste des livres obligatoires au cours de ma licence. Les 3/4 de mes lectures, j’ai détesté. Cependant, même si le début du livre présageait le même chemin que ses prédécesseurs, je me suis laissée prendre dans les méandres de ce récit. De plus, en étudiant la moindre phrase du moindre chapitre en cours de littérature (on a dû faire au moins 5 dissertations différentes sur ce livre !), je me suis liée à jamais à ces personnages tortueux… Donc autant dire, que détrôner ce livre dans mon coeur va être plus que difficile… Bientôt dix ans que je l’ai lu et je l’aime toujours autant !

Wuthering HeightsTitre original : Wuthering Heights

Auteur(e) : Emily Brontë

Editions : Penguin Classics

Paru le : 16 décembre 2004

Ma chronique est disponible ICI.

——- Le film ——-

Une de mes techniques à la fac, était de visionner le film pour éviter de lire le livre (pour Dracula ça m’a sauvé la vie, même si depuis j’ai lu le livre 😉 ). Bon, Les Hauts de Hurlevent a été lu de A à Z, mais voir une adaptation cinématographique ne me déplaisait pas non plus. J’avais même hâte de découvrir comment ce chef d’oeuvre de la littérature avait pu être porté sur les écrans.

Et là, je suis tombée de haut en regardant Les Hauts de Hurlevent avec Ralph Fiennes et Juliette Binoche (pourtant deux acteurs que j’apprécie beaucoup).

05 Les Hauts de Hurlevent b

Par quoi commencer ? Le positif ? Ok, c’est rapide. Ce film a l’avantage de couvrir intégralement le roman. La musique au premier abord m’a beaucoup plue même si l’utilisation à mort du même thème a tué ce point positif. Le fait que la narration soit faite par Emily Brontë et non Nelly Dean est plutôt une bonne idée et cela n’embrouille pas les esprits (comme ça peut parfois le faire dans le roman où on ne sait plus à quelle époque on est). Par rapport aux événements, le film est plus ou moins fidèle au livre ce qui est un bon point (même si certains événements sont déplacés chronologiquement parlant mais vu la densité de l’oeuvre pour la durée du film, ça peut passer).

Maintenant, ce qui ne va pas : les acteurs. J’ai beau les aimer, ça ne passe pas. Ralph Fiennes a près du double de l’âge d’Heathcliff au début du récit et devrait avoir le double de son âge à la fin. Or il est intemporel… Idem pour Juliette Binoche (bon elle était plus jeune quand même). Et surtout le gros hic : le fait que l’actrice joue à la fois le rôle de Catherine Earnshaw et de Cathy Linton. Déjà que l’histoire en elle-même est tortueuse et tordue, si on fiche des acteurs à plusieurs rôles et qui ne vieillissent pas, c’est du n’importe quoi.

05 Les Hauts de Hurlevent c

Le livre est fort en sentiments complexes, cruels, contradictoires, violents et passionnés. Qu’en est-il dans ce film ? Rien, nada ! Heathcliff et Catherine sont plats, ternes, à la personnalité insipide. Bien que tous les événements principaux soient dans le film, on passe trop vite dessus. On ne comprend pas la naissance des haines et rancœurs (pourtant clés dans l’intrigue !).

Personnellement, la première fois que j’ai tenté de visionner ce film, je me suis arrêtée d’ennui. Puis j’ai réessayé quelques années plus tard, je me suis endormie. Encore un peu plus tard, j’ai pu le finir, mais j’étais en mode zombie. Je n’ai pas ri, ni pleuré, ni été horrifiée. Rien. Ce film me laisse de marbre s’il ne me fait pas déconnecter.

 

 

05 Les Hauts de HurleventTitre original : Wuthering Heights

Réalisateur(trice) : Peter Kosminsky

Avec :  Juliette Binoche, Ralph Fiennes, Simon Ward…

Sortie le : 23 novembre 1999 (DVD)

Durée :  1 h 45 min

Publicités

Une réflexion sur “Book to movie #5 : Les Hauts de Hurlevent

  1. Pingback: Bilan lecture #14 | Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s