Les sous-hommes connectés, Valéry Bonneau

Les sous hommes connectésTitre original : Les sous-hommes connectés

Auteur(e) : Valéry Bonneau

Editions : Numérik-Livres

Paru le : 24 novembre 2017

Format lu : Numérique (113 pages)

4e de couverture :

Résumé Don de soi (e) : Tony désespère d’entrer en relation avec sa nouvelle voisine.
L’araignée qui loge sous sa fenêtre décide de tout mettre en œuvre pour débloquer la
situation. Son obsession : servir la naissance du couple. Ses efforts seront-ils récompensés ?

Résumé Méprise : Un excès de zèle aux conséquences fâcheuses. Une micro-nouvelle
mordante à souhait !

Mon avis : 4 / 5

Un grand merci à NumerikLivres pour m’avoir proposé Les sous-hommes connectés de Valéry Bonneau.

Alors ce nom ne vous est pas forcément inconnu car dans la dernière partie de l’année 2017, j’avais déjà eu l’occasion de lire son thriller Le goût de la haine (qui avait été un gros coup de coeur). Ici, nous retrouvons l’auteur dans un tout autre genre : l’essai.

Lire un essai pour les non-initiés du genre, fait toujours peur. On va nous déblatérer plein d’infos, on ne va rien comprendre. C’est sûr un bon petit roman est plus fun. Finalement, c’est avec surprise et délectation que j’ai lu Les sous-hommes connectés. L’auteur y emploie un trait d’humour et s’adresse à nous de manière à ce qu’on est l’impression d’être avec une connaissance qui nous expose son point de vue.

Dans cet essai, Valéry Bonneau pousse à l’extrême la connectivité dans notre quotidien. On peut sourire de cette fourchette qui vibre parce qu’on mâche trop rapidement, de ce matelas qui commande la mise en route de la cafetière au réveil, de la brosse à dent qui communique directement avec la mutuelle pour ajuster le coût de cette dernière en fonction de son utilisation etc. Et encore ce ne sont pas les pires ! Donc oui, ça fait sourire voire rire. Mais derrière l’humour de l’auteur, il y a une part de vrai. L’humanité tend à déléguer de plus en plus de gestes du quotidien à des machines, des applications, des robots. Jusqu’où irons-nous ?

Si vous voulez un aperçu de ce futur peut-être pas si lointain, n’hésitez pas à vous plonger dans Les sous-hommes connectés. Pour ma part, j’ai fait passer ce livre à mes proches (dont certains sont déjà trop connectés pour moi) et cela a amené pas mal de débats fort intéressants !

De plus, l’auteur fait quelques références à un de ses précédents écrits : Mon collègue est un robot (comment faire de la pub presque dissimulée lol), et cela m’a tellement intriguée que je pense lire ce livre en plus dans l’année.

Publicités

2 réflexions sur “Les sous-hommes connectés, Valéry Bonneau

  1. Pingback: Bilan lecture #14 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s