Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon, Elsa Gallahan

Je-me-suis-lave-les-mains-avant-de-remonter-mon-pantalonTitre original : Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon

Auteur(e) : Elsa Gallahan

Editions : Autoédité

Paru le : 12 décembre 2017

Format lu : Numérique (220 pages)

4e de couverture :

Prénom : Cassandra alias la Princesse Geekette

Âge : 22 ans

Professions : Animatrice en centre de loisirs/Développeuse Web

Signes Particuliers : Caractère de merde, impulsive, jure comme un charretier, reine de la gaffe

Profil Amoureux : Ai mis en place un système de 4 lignes défensives suite à des expériences douloureuses

Rêve : De connaître l’amour, mais trouve toujours un tas de raisons de le fuir à toutes jambes (Non, j’ai pas peur…)

Le Hic Bonus : Ai rencontré mon idéal masculin dans des circonstances pour le moins catastrophiques

Mon avis : 5 / 5

Elsa Gallahan a su créer l’attente pour son dernier roman, Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon. Déjà avec un titre pareil, on ne peut que se demander de quoi va parler l’histoire, tellement ça paraît un peu tordu…

Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon est l’histoire de Cassandra, 22 ans, animatrice en centre de loisirs (en attendant de développer son activité de développeuse web) qui va faire une rencontre inattendue dans un lieu… inattendu ! De cette rencontre, vont s’ensuivre d’autres situations qui la mettront à mal. De plus Cassandra a un sacré mauvais caractère, ce qui n’ajoute en rien pour l’aider à se dépatouiller de ces situations burlesques et improbables.

Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon est donc une romance feel good comme on aime en lire. Je me suis facilement identifiée à Cassandra avec son sale caractère, qui se complique la vie avec un milliard de questions et sa peur de l’amour. Elle est un personnage très attachant, qui accumule les gaffes (même si parfois ce n’est vraiment pas de sa faute) mais qui a fait de bonnes rencontres dans sa vie (notamment son amie Tamara, et ses collègues de travail) ce qui lui permet de s’en sortir.

Elsa Gallahan nous propose un roman très frais et drôle (les nombreux surnoms d’Eric j’adore et l’humour geek de Cassandra est génial). C’est un livre qui vous fera rire à coup sûr tellement il y a de situations cocasses et drôlissimes. Le caractère infect de Cassandra peut énerver mais pour ma part ce n’était pas le cas (normal je suis comme elle, mais on me le dit assez que j’ai un caractère chiant 😉 ).

Pour ma part, c’est un très beau coup de coeur pour une de mes dernières lectures de l’année 2017. La plume d’Elsa m’avait manquée et c’était un grand plaisir de la retrouver même si j’ai englouti son livre en à peine une journée (du coup je suis en manque…).

Merci beaucoup Elsa pour ce très bon moment de lecture !

 

 
Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon

Publicités

Une réflexion sur “Je me suis lavé les mains avant de remonter mon pantalon, Elsa Gallahan

  1. Pingback: Bilan lecture #13 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s