Calendar girl : Novembre, Audrey Carlan

Calendar girl NovembreTitre original : Calendar girl : November

Auteur(e) : Audrey Carlan

Editions : Hugo New Romance

Paru le : 2 novembre 2017

Format lu : Broché (152 pages)

4e de couverture :

Thanksgiving arrive avec son lot de nouvelle. Wes a survécu à l’enfer et Mia et lui se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.
Son nouveau travail à Century Production envoie Mia à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres.
Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.
Et enfin, Mia passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tout ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père.

Mon avis : 2,5 / 5

J’avais pris un léger retard dans la saga Calendar girl. Qu’à cela ne tienne, je n’aime pas ne pas terminer une série. De ce fait, en ce mois de décembre, j’ai lu Novembre et Décembre à la suite (d’où la publication simultanée des deux chroniques).

Novembre n’est pas un tome qui m’a marqué dans la saga. On a perdu l’esprit Calendar girl. Bien évidemment ce sont toujours les mêmes personnages, mais ça y est, Mia s’installe dans sa petite vie. Wes l’accompagne à New York, là où elle doit tourner plusieurs séquences spéciales « Thanksgiving » pour l’émission du Docteur Hoffman. C’est l’occasion pour Mia de retrouver Mason et Anton, ses anciens clients devenus dorénavant ses amis. Puis période de Thanksgiving oblige, Mia et Wes s’envolent pour le Texas où ils vont passer cette fête en famille, annoncer une grande nouvelle et même assister à un miracle.

Ce tome est donc rempli de bonnes nouvelles, il est très positif au niveau des émotions. Même les cauchemars de Weston s’espacent (même s’ils persistent encore). Bref le bonheur.

Le hic dans tout ça ? Ce n’est pas ce que j’attends de la saga. On nous vend un Calendar girl sur douze mois, douze hommes et douze villes. Depuis août, c’est Mia et Wes filent le parfait amour. Ok cool. Mais il n’y a rien d’innovant.

Alors oui je ne me suis pas si ennuyée que ça, mais mes attentes envers cette saga en ont pris un sacré coup et ma déception est grande.

Je ne peux pas mettre moins que la moyenne parce que ça reste une bonne romance érotique (même si le côté érotique commence à me lasser). Mais je ne mettrai pas plus car ce n’est pas ce qu’on nous a promis pour la saga.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s