Calendar girl : Décembre, Audrey Carlan

Calendar girl DécembreTitre original : Calendar girl : December

Auteur(e) : Audrey Carlan

Editions : Hugo New Romance

Paru le : 7 décembre 2017

Format lu : Broché (155 pages)

4e de couverture :

Mia ne sait pas à quoi s’attendez quand les producteurs de l’émission du Docteur Hoffman l’envoient à Aspen, dans le Colorado.
Un peu intimidée à l’idée de se rendre dans ce lieu fréquenté par la haute bourgeoisie américaine, elle retrouve vite de l’assurance quand Wes lui dit qu’il va l’accompagner.
Ce job est assez spécial, puisque c’est un téléspectateur anonyme qui a pris en charge tous les frais pour qu’elle vienne filmer un artiste local.
En ce dernier mois de l’année, Mia est loin d’être au bout de ses surprises…

Mon avis : 2,5 / 5

Nous y voilà. Quasiment un an après avoir lu sans conviction le premier tome de Calendar girl, nous voici au dénouement de cette saga. Je dois dire que les spéculations y allaient bon train. Je m’étais dit que si certaines choses se produisaient, je serai déçue (car trop prévisible). Alors après une méga déception avec la lecture de Novembre, Décembre a-t-il bien conclu la saga dite événement ?

Mia part pour Aspen sur ordre de la secrétaire du Docteur Hoffman pour tourner quelques séquences avec des artistes locaux. Une fois sur place, Mia fait face à un fantôme de son passé. Heureusement elle peut compter sur sa famille pour surmonter cette nouvelle épreuve. De plus, cela va être son premier Noël avec Wes et leur famille respective. Et le mariage approche à grand pas… Que de belles choses en perspective dans la nouvelle vie de Mia !

Je ne sais pas à quoi je m’attendais réellement pour le dernier tome de la saga. Cependant j’ai trouvé la fin très mièvre et simpliste. Tout est bien qui finit bien comme dit le dicton. Alors oui, c’est une romance, mais bon sang, douze tomes pour obtenir ce que tous les lecteurs avaient supposé et deviné depuis le début ? Le mieux aurait été de surprendre !

De même que la rencontre avec la personne du passé de Mia (difficile de ne pas la nommer mais bon je pense que beaucoup devinent de qui je parle), c’était un peu surfait et irréaliste. Sérieusement, une secrétaire peut-elle se permettre autant de droits et de mensonges pour envoyer quelqu’un faire des reportages comme ça ? On marche sur la tête…

De même l’épilogue et le sur-épilogue ne m’ont pas touchée. Ça fait tellement happy end attendu depuis le début que pour moi c’était trop facile de conclure la saga de cette manière.

Alors les dames de France Loisirs m’avaient dit qu’il y avait des surprises pour le dernier tome, personnellement je ne les ai pas trouvées. Ah, c’était peut-être les innombrables fautes d’orthographe et l’impression du français bizarre ? Quelles surprises en effet… Ah bah non puisqu’en fait régulièrement au fil de la saga, ces soucis-là ont également été pointés du doigt (et pas que par moi). Pour l’effet surprise on repassera donc.

C’est donc avec déception et amertume que je referme cette saga pourtant prometteuse sur le fond mais décevante sur la forme…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s