La Fille de l’Eau – Tome 1, Pierrick Derrien

cover-796Titre original : La Fille de l’Eau, Tome 1 : Course de fond

Auteur(e) : Pierrick Derrien

Editions : Autoédité

Paru le : 20 mars 2018

Format lu : Numérique (320 pages)

4e de couverture :

Naëli et Joan se sont lancés dans un défi qui relève de la folie pour deux jeunes de leur âge : participer à la Coupe des Sept Principautés, la plus longue et la plus dangereuse jamais inventée. Au cours de leur périple, ils doivent traverser chacune des îles de l’archipel, et conserver un bon classement pour rester en lice. Tout en faisant face à des concurrents peu scrupuleux, voire menaçants… La légèreté des règles joue en leur défaveur. D’autant que plusieurs participants sont victimes de mystérieux attentats.
Heureusement, ils peuvent compter le don d’hydromancie de Naëli, qui lui permet d’agir sur l’eau à sa guise. Mais au fil de l’aventure, elle découvre que c’est aussi ce qui la met en danger. Car les crimes inexpliqués qui agitent la Coupe cette année ciblent des équipes très précises : celles qui comportent des hydromanciens. Alors que les pièces du puzzle s’assemblent dans l’esprit de Naëli, elle découvre qu’elle occupe une place centrale dans l’intrigue, et que le complot ourdi dans l’ombre remonte jusqu’aux plus hauts pouvoirs des Sept Principautés.
Pour résoudre le mystère, elle n’a pas le choix : il faut qu’elle termine la course.

Mon avis : 4 / 5

Quand Pierrick Derrien m’a proposé via la plateforme SimPlement pro de lire le premier tome de sa nouvelle saga La Fille de l’Eau, je n’ai pas su dire non.

Il faut dire que cet auteur a le don de plonger les lecteurs dans des univers qu’il a totalement façonnés. La Fille de l’Eau ne fait pas figure d’exception. Dès les premières lignes, nous sommes plongés dans l’action, sans préambule.

Naëli et Joan participent pour la première fois à la Coupe des Sept Principautés. Fait exceptionnel : ils sont les plus jeunes participants jamais inscrits à cette compétition ardue. Cette course traverse les sept principautés composant le monde et met à l’épreuve les candidats via des pièges semés par les organisateurs (pirates, brouillages d’esprit, …) que ce soit sur terre ou sur la mer. Sur la terre ferme, Joan est un atout sûr, il maîtrise sa moto comme personne et a la capacité de garder le contrôle dans les situations les plus complexes. Quant à Naëli, elle est indispensable pour les épreuves maritimes grâce à son don d’hydromancie, elle agit sur l’eau et peut en faire ce qu’elle veut. Ce que Naëli ne sait pas, c’est que son don est convoité et sa vie en danger suite à une prophétie qu’un certain peuple oublié ne veut pas voir réalisé.

Comme je l’ai déjà dit plus haut, Pierrick Derrien nous offre un univers riche et détaillé. Que ce soit pour les différents personnages (nombreux et variés), les lieux ou les actions, sa plume est très précise. De ce fait, le lecteur visualise parfaitement le monde de l’auteur. Le rythme est varié en fonction des situations. Tantôt Naëli et ses comparses prennent un repos bien mérité, que le lecteur à l’impression de faire une pause avec eux, tantôt les événements s’enchaînent à un rythme effréné à perdre haleine. Le point de vue varie entre celui de Naëli qui nous relate essentiellement le déroulé de la course aux côtés de Joan mais aussi les découvertes sur son fameux don et la mission dont elle est affublée en parallèle de la course ; et le point de vue d’un certain Jérémy, secrétaire du président de la Cijena, qui va être le témoin malgré lui d’un complot impliquant des personnes haut placées.

Pour faire bref, ce premier tome est à la hauteur de ce que j’attendais de l’écriture de Pierrick Derrien. Comme ouverture de la saga, il pose le contexte, la mission à accomplir et les différents protagonistes avec minutie. Le tout sur fond d’une course réservant encore bien de surprenantes surprises.

51fEl0qMk0L._SX331_BO1,204,203,200_

Publicités

Une réflexion sur “La Fille de l’Eau – Tome 1, Pierrick Derrien

  1. Pingback: Bilan lecture #11 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s