Premières lignes #11

Hello tout le monde !

On se retrouve comme chaque vendredi pour découvrir les Premières lignes d’un roman. Aujourd’hui, je vous présente l’incipit d’une nouvelle que j’ai lu dimanche dernier et qui m’a littéralement scotchée : Le rouge leur va si bien de Julie JKR.

Detroit, 7 mars 2015, 10 heures du matin.

De nouveau, un cadavre. Encore près d’une usine désaffectée. Le deuxième en deux jours. Monroe arriva sur place, le cordon jaune délimitait le périmètre. Les curieux se pressaient pour apercevoir la dépouille. Du voyeurisme malsain.

Monroe étudia le paysage. La zone industrielle s’étalait sur des miles. Plusieurs bâtiments abandonnés dus à la crise automobile qui avait touché Detroit. Les constructions présentes n’étaient plus que des squats pour les clodos et les junkies du coin. Ces deux catégories n’étaient pas à classer dans les témoins fiables. Pour quelques billets verts, ils étaient prêts à inventer n’importe quelle histoire susceptible de tenir la route, à éviter à tout prix.

Le rouge leur va si bien

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s