Calendar girl : Septembre, Audrey Carlan

Calendar girl SeptembreTitre original : Calendar girl : September

Auteur(e) : Audrey Carlan

Editions : Hugo New Romance

Paru le : 7 septembre 2017

Format lu : Broché (146 pages)

4e de couverture :

Revenir à Vagas devait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal. Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s’impose à ses yeux. Blaine va obtenir ce qu’il veut, en tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire…

Mon avis : 4,5 / 5

Encore un presque coup de coeur pour Calendar girl ! Il faut dire que la saga prend un tournant totalement captivant et inattendu.

On reprend le fil de l’histoire où on l’avait laissé dans le tome d’Août. Mia revient à Las Vegas car l’état de son père est critique. Max a heureusement fait joué ses relations et les meilleurs médecins se relayent pour tenter de tirer d’affaire le patriarche des Saunders. Seulement, en restant au chevet de son père, Mia a manqué sa mission de septembre. Comme l’exige son contrat, elle doit les cent milles dollars à ce dernier (que la charmante tante Millie dans son esprit de famille a directement pris sur le compte de sa nièce). De ce fait, Mia n’a plus un sou pour payer Blaine et elle est en retard dans son paiement (et doit deux mois – août et septembre). Celui-ci ne se démonte pas et va tenter de récupérer Mia avec une proposition que la jeune femme ne va pas apprécier… Pour parfaire le tout, elle est sans nouvelle de Wes depuis plusieurs semaines, c’est comme s’il avait disparu des radars.

L’originalité de ce tome est qu’on n’a pas de nouveau client. Vu tous les problèmes auxquels Mia se retrouve confrontée, il lui fallait au moins un mois de pause ! Max est très présent dans ce tome et c’est tant mieux. Il est le soutien (en attendant le retour de Wes) dont Mia a besoin. Il faut dire que depuis toujours, elle a tout porté sur ses épaules : les ennuis financiers, les études et l’éducation de sa sœur. Il lui fallait bien son grand frère pour alléger un peu la charge !

Bien sûr on pourrait dire que c’est un peu gros que comme par hasard, elle a tous ses problèmes en même temps. Mais n’a-t-on jamais parlé de « loi des séries » ? Surtout que ses ennuis financiers et le fait qu’elle veille sur son père au plus mal sont quand même liés (et on sait que Blaine est un connard fini !).

Calendar girl : Septembre est donc un tome qui permet de voir la vie de Mia autrement qu’avec ses clients. Elle se retrouve en famille et doit apprendre à pouvoir compter sur les autres, dans les bons comme les moins bons moments. C’est une parenthèse qui arrive à point nommé alors que le tome d’Août avait été riche en révélations.

J’attends la suite avec grande impatience.

Le 0,5 manquant pour avoir le statut de coup de coeur est encore et toujours les petites fautes ou oublis. De plus, j’ai eu l’impression d’un manque de cohérence lorsque Mia raconte sa rencontre avec Blaine (problème de chronologie). Ou alors c’était mal exprimé, d’où mon problème de compréhension. Bref, cette partie n’était pas limpide…

Publicités

Une réflexion sur “Calendar girl : Septembre, Audrey Carlan

  1. Pingback: Bilan lecture #10 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s