Premières lignes #6

Impossible de poursuivre ce rendez-vous si je ne vous cite pas l’incipit de mon dernier supra-méga-coup-de-coeur. Je vous propose donc aujourd’hui de lire les premières lignes de Mon amie Adèle de Sarah Pinborough à paraître le 27 septembre prochain aux Editions Préludes.

1

AVANT

Me pincer et me dire JE SUIS RÉVEILLÉ une fois par heure.
Regarder mes mains. Compter mes doigts.
Regarder l’horloge (ou la montre), ne plus la regarder, la regarder à nouveau.
Rester calme et concentré.
Penser à une porte.

2

PLUS TARD

Il faisait presque jour quand ce fut enfin terminé. Une traînée de gris sur la toile du ciel. Des feuilles mortes et de la boue accrochées à son jean. Son corps si faible et douloureux tandis que sa sueur refroidissait dans l’air humide. Une chose avait été faite, qui ne pouvait plus être défaite. Un acte terrible et nécessaire. Une fin et un commencement désormais à jamais noués ensemble.

Mon amie Adèle

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s