La liseuse : la nouvelle bibliothèque ?

Voilà maintenant plus d’un an que je lis numériquement essentiellement grâce à ma liseuse numérique. Après vous avoir demandé votre avis sur les réseaux sociaux, à l’unanimité, vous vouliez que je partage mon expérience avec ce petit appareil. Alors c’est parti !

  • Pourquoi avoir acheté une liseuse ?

Ce n’est pas un secret pour quiconque, en mai 2016, j’ai ouvert ce blog sans trop savoir où cela me mènerait (d’ailleurs je ne sais toujours pas !) et j’avais vu sur d’autres blogs qu’il y avait parfois des « Service presse ». J’avais donc rédigé ma petite présentation en laissant mon adresse mail dans le cas où des auteurs voudraient bien me confier leur bébé. Et le miracle a eu lieu dès le mois de juin où une auteure m’a confié son livre… en pdf !

J’ai donc lu l’intégralité de ce livre sur ma vieille tablette et je dois dire que j’étais frustrée. Frustrée parce que le roman était super passionnant mais je ne pouvais faire de longues séances de lecture. La tablette, ça tue les yeux, surtout les miens qui sont assez sensibles… C’est de là qu’a germé ma première réflexion sur les liseuses numériques. Surtout qu’entre temps, j’avais gagné un ebook… toujours en pdf ! Il ne m’a pas fallu longtemps, fin juin 2016, une liseuse s’est incrustée dans ma bibliothèque.

  • Quelle liseuse ai-je choisi ?

C’est souvent la question que l’on se pose. Il y a plein de marques différentes, tous les prix sont possibles… Bref que choisir ? J’ai longuement hésité à prendre la Kindle (la liseuse d’Amazon). Ce qui m’a refroidie c’est le fait qu’elle ne lise les livres numériques que d’Amazon justement. Trop restrictif. Et je ne voulais pas la commander sur le net. Allez savoir pourquoi, c’est comme un ordinateur, je ne le commande pas, j’ai besoin de choisir en magasin. Je suis donc allée à Cultura (mon magasin du moment) et… il n’y avait pas grand choix à vrai dire… J’ai pris en note les différentes références et une fois de retour j’ai fouiné sur le net pour avoir les avis (points positifs / négatifs). Ça peut paraître minutieux mais quand il faut mettre une centaine d’eu

ros, je ne suis pas à quelques semaines de réflexion ! Finalement, mon choix s’est porté sur la moins chère qui était disponible en magasin : la « Tea Touch Lux 3″*. Pas besoin de fioriture, du moment que le confort visuel est garanti.

téléchargement

*Tea Touch Lux 3 : 119,99€

  • Les points positifs

point-positifLa première chose qui m’a frappée avec cette liseuse, c’est son autonomie. J’étais habituée à l’autonomie plus que controversée de ma tablette (recharge tous les soirs, comme le smartphone, en cas d’utilisation de plusieurs heures). Ici, je ne la recharge que toutes les 4 à 6 semaines dans mes phases où je lis 5-6 ebooks par mois (bon après tout dépend de la taille des ebooks on est d’accord). Bref par rapport à l’usage que j’en fais, je trouve que je ne la recharge pas si souvent que ça. Donc autonomie au top !

Je peux aussi bien lire les pdf (même si parfois ça bug un peu – genre les pages en double !) que les epub. Par contre pas de .mobi puisque ce format est réservé à la Kindle. Mais depuis que j’ai découvert le logiciel Calibre, je peux acheter des ebooks sur Amazon et les convertir en epub pour les mettre sur ma liseuse. J’ai également pu lire des documents Word. La liseuse prend en compte d’autres formats mais je ne les ai pas encore rencontrés…

Ensuite, je n’ai pas de souci avec mes yeux depuis mon utilisation (14 mois au moment où je tape cet article). Par ailleurs, là où avec un livre ou même une tablette, on a besoin d’une lumière d’appoint lorsque le soir tombe (en hiver parfois le jour a dû mal à percer…), je m’en passe aisément. Et pourtant je ne mets pas la luminosité de l’écran très élevée…

Pour charger les livres sur la liseuse, c’est simple. Il y a plusieurs choix : la carte micro-SD à charger sur le PC (ou téléphone) puis à insérer dans la liseuse et tous vos ebooks peuvent être lus. Bon, je l’ai utilisé au début puis après j’ai eu besoin de la carte mémoire pour un téléphone donc finalement j’ai laissé tomber. Surtout que la liseuse peut stocker pas mal de livres numériques (l’étiquette annonce jusqu’à 4000 ebooks, je vous dirai quand j’y serai !). Pour l’instant je ne suis pas au max de la mémoire (ça se saurait !!). Bref pour charger les livres, j’envoie un mail avec le fichier à une adresse de synchronisation (créée la première fois que j’ai allumé la liseuse) et si la liseuse est connectée au wifi, le livre se charge automatiquement à la mise en marche.

  • Les points négatifs

téléchargementIl y en a très peu, je l’avoue car je suis vraiment satisfaite de mon achat.

Il y a donc le souci des fichiers .pdf qui pour la plupart ont les pages en double et en décalée (pas pratique…). Je ne sais pas pourquoi ça fait ça, sachant que c’est un format pris en compte par l’appareil.

Ensuite, parfois j’ai des soucis de synchronisation. Essentiellement avec les ebooks téléchargés sur NetGalley (les fichiers protégés). Alors est-ce que le problème vient de la liseuse, de la connexion ou du site ? Toujours est-il que parfois je perds un temps fou à envoyer 50 fois le fichier pour réussir à le charger correctement…

Après, j’ai des points négatifs non pas vis-à-vis de mon modèle de liseuse mais sur les liseuses en général. Pour commencer, ça reste une tablette. Même si je lis plutôt pas mal, je trouve que je mets plus de temps à lire sur liseuse qu’avec le livre papier. Pour exemple, je peux lire plus de 200 pages d’un broché en une journée. Or, 200 pages numériques, c’est long pour moi… Pour le même nombre de pages, je mets en moyenne trois fois plus de temps. Comme quoi tourner des pages ça a du bon !

Pour les albums jeunesse, la liseuse c’est le diable ! Déjà c’est en noir et blanc et l’écran est trop petit pour lire correctement l’album. Alors oui, il y a un zoom mais franchement vous vous voyez prendre une loupe pour lire un livre en temps normal ?

  • Alors livre numérique ou broché ?

Pour moi les deux !

Donc la liseuse que j’ai acheté en juin 2016 me convient parfaitement. Je n’ai pas compté le nombre de livres lus grâce à elle, mais je suis à plusieurs dizaines, peut-être même à la centaine. J’ai indéniablement fait des économies (ma banquière lui dit merci) et gagné de la place en rangement (mon bureau est ravi). Mes yeux ne pleurent plus à cause de l’écran d’une tablette non adaptée. Bref, c’est génial !

Cependant, même si le numérique a ses avantages : gain de place, d’argent (les ebooks sont moins chers que les brochés) en premier lieu ; j’ai besoin de toucher du papier de temps à autre. En moyenne, je lis un broché pour deux ebooks.

Les gros pavés et les albums jeunesse, je les privilégie en broché (même si c’est lourd dans la valise…). Les nouvelles en numérique c’est top. Pour tout livre comportant des illustrations, c’est mieux en broché, souvent sur le numérique c’est coupé, réduit… Bref pas beau !

Et je suis peut-être vieux-jeu mais j’adore les livres, l’odeur du papier, les couvertures avec du relief, faire des collections (par thème ou auteur).

Je ne regrette pas mon investissement qui me sert beaucoup (surtout pour les SP) mais cela ne remplace en rien les livres papiers. Les deux cohabitent parfaitement chez moi et même dans ma valise, je mets toujours ma liseuse et quelques brochés (moins qu’avant, je l’avoue !).

ebook reader

 

Publicités

13 réflexions sur “La liseuse : la nouvelle bibliothèque ?

  1. Pingback: [Bilan 2017] Top 5 des articles les plus vus | Des plumes et des livres

  2. J’aime beaucoup les liseuses ( j’ai une kindle paper touch ), le seul inconvénient sont parfois les prix exorbitants des ebooks ( plus chers que le format de poche ! ) et tous les livres ne sont pas en format ebook malheureusement …

    Aimé par 1 personne

  3. C’est marrant car je lis bcp plus vite sur la liseuse ! J’aime beaucoup le fait de pas avoir le pavé en main, et d’ignorer le nombre de pages totales 😊 J’ai une Kindle, comme j’étais habituée à amazon ça ne me pose pas de soucis, sinon c’est des SP (netgalley ou autre) si besoin je convertis et hop 😊

    Aimé par 2 personnes

    • Comme quoi chacun est différent ! 🙂 Merci de ton témoignage. ^^ Il faut dire que j’ai eu ma période « anti-Amazon » après plusieurs mésaventures donc si je pouvais avoir un appareil qui ne dépendait pas d’Amazon, ça m’arrangeait beaucoup. C’est vrai qu’avec un logiciel de conversion, le format importe peu au final…

      J'aime

  4. Merci Aurore de ce retour d’expérience très complet ! Comme je te l’avais dit, je l’ai mis sur la page sur les e-books de mon propre blog, afin que les lecteurs puissent se faire un avis entre les différents choix de lecture numérique.

    Je suis d’accord avec toi : pourquoi mettre en « compétition » deux supports qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre (ou pas grand-chose) ? Chaque lecteur trouvera ses plus et ses moins, que ce soit pour le livre papier ou le livre numérique. L’essentiel est de faire le choix le meilleur pour l’utilisation qu’on veut en faire.

    Bonne semaine ^^

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Annajo!

      Evidemment, pourquoi choisir la liseuse ou le broché ? Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.

      Certains préféreront la liseuse ça ne prend pas de place, on peut mettre une énorme bibliothèque à l’intérieur à moindre coût, on peut l’emporter partout.

      D’autres restent pour le broché, l’objet livre. Les sensations de tourner les pages, de découvrir la couverture en couleur et / ou en relief, de voir son évolution de lecture de manière visible.

      Les deux se défendent. Je préfère le broché, mais d’un point de vue matériel et financier, la liseuse me permet de garder mon rythme de lecture et de lire énormément ! 🙂 Sinon je serai ruinée et ensevelie sous les livres. 😉

      Bonne semaine à toi également. 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Avantage du Kindle, tes notes en surbrillance sont regroupées, tu peux donc les consulter rapidement.Tu peux mettre un genre de post-it que tu retrouves aussi facilement.
    Je n’écris pas sur un livre broché, j’ai donc un cahier qui suit le livre et des mini marque-pages adhésives.
    On a chacun nos petites habitudes.

    Aimé par 2 personnes

    • Je retire ma remarque sur les annotations. Je viens de la découvrir sur ma liseuse. Comme quoi, même un an plus tard on fait des découvertes. 🙂

      Pour les brochés, je n’écris pas non plus dedans. Pourtant paradoxalement, j’aime bien avoir un livre annoté… Le seul dont j’ai écris dedans est un livre datant de la fac. Mais je préfère maintenant mettre un post-it ou noter sur un cahier. (déjà parfois juste mettre mon nom au crayon de bois sur l’intérieur de la couverture, j’ai dû mal…)

      Aimé par 2 personnes

  6. Tout à fait d’accord avec tes réflexions.
    Je rajouterai comme remarque : Pas besoin de cahier (carnet /post-it) pour noter une phrase, le nom des personnages. On peut mettre en surbrillance ou ajouter des notes.
    Mais comme toi, j’aime les livres brochés que les éditeurs ne t’envoient pas quand tu indiques que tu as une liseuse. Pas du tout le même rapport avec la lecture quand on lit un livre papier ou sur la liseuse.
    Avec le livre broché, il peut y avoir la notion de partage, difficile (et peut-être même impossible) avec une liseuse.
    Bon dimanche, lecture peut-être, FLaure

    Aimé par 1 personne

    • Exactement. Après pour surligner ou prendre des notes, la liseuse est même moins pratique. Je préfère refeuilleter un broché annoté que de rechercher dans les 200 pages d’un ebook…

      Et bien d’accord avec toi pour la notion de partage, c’est impossible avec le livre numérique. Comment prêter un livre qu’on a lu sur la liseuse ? Alors qu’un broché, ça se prête, on le chine, on le découvre dans un rayonnage ou une boîte à livres. Bref il a encore de beaux jours devant lui.

      La liseuse est bien pratique en gain de place et d’argent (quoi que sur des brocantes on trouve des livres pour trois fois rien… mais pour les livres récents le numérique est un peu moins cher) ce qui n’est pas négligeable quand on lit beaucoup. 😉

      Pour certains auteurs / éditeurs c’est plus facile (et économique) d’envoyer un fichier qu’un livre par la poste. C’est aussi un gian de temps puisque la réception est instantanée et aucun risque que le livre se perde en route !

      Bon dimanche à toi également. 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s