Premières lignes #4

Ce vendredi, je vous partage l’incipit de mon dernier coup de coeur livresque : Si d’aventure tu meurs de Pierre Luneval. C’est un tel coup de coeur, qu’une fois de plus, je galère à en écrire la chronique… Elle finira bien par arriver !!

Encore une nouvelle journée qui se lève sur les mêmes rues détrempées par la pluie de janvier. A croire que l’hiver a honte de s’afficher ouvertement. Il a recours aux artifices de la bruine et du brouillard pour s’imposer sournoisement, sans trop brusquer la sensibilité des banlieusards… J’ai la nostalgie de ces mois de décembre sous la neige, où l’on fêtait la Noël dignement, entre pneumonie et goutte au nez ! Aujourd’hui j’ai la grippe tiède, à l’image de cette saison bâtarde qui n’en finira pas d’étioler ses humeurs saumâtres jusqu’aux premiers réchauffements d’avril.

si-daventure-tu-meurs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s