C’est lundi, que lisez-vous ? #34

c'est lundi que lisez-vous

1. Mes lectures passées

La semaine dernière, j’ai terminé de lire Dans le ventre bouillant des Amériques de Annajo Janisz.

51FmyFBGYOL._SX346_BO1,204,203,200_

Puis j’ai lu une très courte nouvelle de Blue Indigo : Une vie de rêve.

Une vie de rêve

L’histoireUne jeune femme souhaite vivre seule au fond des bois avec ses poneys, loin de ses parents, des médecins et de toute autre personne qui lui voudrait du bien. Mais est-ce seulement possible ?

J’ai ensuite commencé mon dernier livre pour le Summer Holidays Challenge : L’homme du Transsibérien de Stéphane Boudy.

l'homme du transsibérien

L’histoireStéphane Boudy nous a enlevés sur le quai de notre vie qui passe, pour nous emmener avec lui dans le Transsibérien. La force de son écriture nous a happés et transportés par-delà le temps et l’espace. L’Asie, le passé, le présent puis le passé, le présent, l’Asie, … Morceaux de vie que nous lui abandonnons ou lui prenons, avec la seule certitude que nous ne reviendrons pas intacts. Ce voyage intérieur et extérieur nous chamboule. Malgré les codes « comme des pactes » que nous a donnés Stéphane, au départ, le Transsibérien « bringuebale la vérité et la tendresse » sur des rails inexorablement parallèles aux autres. En dehors ou en plein coeur d’autres paysages, d’autres pays, nous ne nous éloignons jamais (assez) de la mort…

Au hasard des rencontres, un photographe dont « les yeux avaient l’allure d’une plaque vierge, telle la pellicule » et surtout un auteur qui chausse des « lunettes sociologiques » car même s’il sen défend, elles lui vont plutôt bien… lorsqu’au travers d’elles, il déplore « notre lourdeur, notre façon d’insister à se connaître, reconnaître ».

Autant dire à quel point ce roman de Stéphane Boudy transcende, transgresse, transmet, sans transfuge… Transsibérien oblige !

Un challenge terminé, un autre commence. J’ai tenté le challenge « Le temps d’un grand week-end » pour la deuxième fois. J’ai débuté ce challenge avec Just married de Jérôme Dumont.

Just married

L’histoireThomas et Alice, jeunes mariés, partent en voyage de noces au Québec. Dès le lendemain de leur arrivée, Alice disparaît.
En quelques minutes, ce qui s’annonçait comme le point de départ d’une nouvelle vie tourne au cauchemar.

Sans la moindre certitude sur la raison de cette disparition, perdu dans cette ville inconnue, Thomas n’a plus qu’une seule obsession : retrouver celle qu’il adore.
Il dispose d’un seul indice : sa femme a déjà résidé sur place.
La police, convaincue d’une disparition volontaire, refuse de le prendre au sérieux. Thomas Viguier va alors entamer une enquête minutieuse qui lui fera sillonner le pays sur les traces d’Alice.
Il va tout risquer pour la retrouver : son avenir, sa liberté, sa vie.

Et vous, jusqu’où iriez-vous par amour ?

Tout pour le challenge #LTGWE je commence samedi soir ma lecture d’un livre de la Rentrée Littéraire avec Demain sans toi de Baird Harper.

Demain sans toi

L’histoireLe jeune Hartley Nolan doit sortir de prison après avoir purgé une peine de quatre ans pour homicide involontaire. Un homme le guette devant le pénitencier de Grassland, près de Chicago, un proche de la jeune femme tuée accidentellement par Hartley. Mais Hartley ne sortira que le lendemain, bouleversant les projets de ceux qui l’attendent, parents ou ennemis…

Quatre ans plus tôt, personne n’aurait imaginé Hartley mêlé à une histoire aussi tragique. Enfant de la banlieue de Chicago, il avait réussi dans les affaires et épousé son amour de jeunesse, Glennis, dont les problèmes d’alcool ne semblaient pas compromettre la vie heureuse qui leur était promise. Mais quand sa voiture percute celle de Sonia, une jeune femme de bonne famille très appréciée, le golden boy se transforme en meurtrier. Une onde de chocs parcourt alors la ville et ébranle les deux familles, celle de la victime et celle du coupable.

En onze chapitres qui se lisent comme autant de nouvelles, Baird Harper livre une magistrale variation sur la famille. Les mécanismes à l’œuvre dans deux clans frappés par le deuil et la culpabilité sont les moteurs d’un roman singulier, où le suspense n’exclut pas une analyse subtile de ce qui se joue quand nos existences basculent.

2. Ma lecture en cours

Toujours dans le challenge Le Temps d’un Grand Week-End, je lis Si d’aventures tu meurs de Pierre Luneval. Un auteur que j’adore toujours autant et dont j’ai honte d’avoir attendu 8 mois avant d’ouvrir le dernier livre en ma possession…

si-daventure-tu-meurs

L’histoire :

Je te regarde et je m’interroge.
Combien de temps te reste-t-il ?
Te rends-tu seulement compte du vide
que tu laisseras en moi après ton départ ?
Sais-tu à quel point je me suis attaché
à ta personnalité capricieuse ?
Je viens à peine de te rencontrer, que déjà,
la perspective de ton départ m’est intolérable.
Ce n’est pas juste.
Un enfant ne doit jamais mourir.
En tout cas pas toi.
Ni maintenant, ni plus tard.

3. Mes lectures à venir

Je continue mon dégraissage des services presse avec Elle vivait dans nos yeux de Sophie Blitman et commence le délayage de la Rentrée Littéraire avec Mon amie Adèle de Sarah Pinborough, tout en faisant une bêta-lecture, Danse ! de Melody Gasnier. Qui a dit que les vacances étaient reposantes et faites pour ne rien faire ?

Et vous, que lisez-vous ?

Publicités

5 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? #34

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s