Premières lignes #1

Bonjour à tous !

Je me lance aujourd’hui avec un nouveau rendez-vous intitulé « Premières lignes ». Ce rendez-vous a été initié par Ma Lecturothèque. Le principe est simple, on cite les premières lignes d’un livre (livre en cours de lecture, un coup de coeur, un dernier achat, bref celui que l’on veut !).

De ce fait, je vous donne rendez-vous tous les vendredis pour découvrir de nouvelles premières lignes !


Pour ce premier rendez-vous, je vais vous citer une de mes dernières lectures coup de coeur, Le désert rouge de J. E. Briffa.

Il s’étendait à perte de vue de tous les côtés. Nulle crête, nulle aiguille perdue ne brisaient l’horizon monotone du désert Rouge. Cet espace houleux et balayé par des bagues de poussière carmin qui vous brûlent les poumons. Cette immensité aride, sèche et ingrate renfermait bien des écueils pour les hommes qui en avaient fait leur domaine depuis plusieurs siècles maintenant.

Les turbines de l’aéronef ESL-4 de la compagnie EmberSky Line tournaient à plein régime avec un bruit monotone. Les dizaines de petites cheminées disséminées de chaque côté de la carcasse métallique crachaient leurs nuées blanches comme un métronome. Volant à une centaine de mètres au-dessus du sable, l’appareil de fer se déplaçait grâce à la vapeur.

Le désert rouge

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s