Demain je pars, Laurent Leoncini

Demain je parsTitre original : Demain je pars

Auteur(e) : Laurent Leoncini

Editions : Librinova

Paru le : 16 novembre 2015

Format lu : Numérique (235 pages)

4e de couverture :

« Cela ne vous est jamais arrivé d’avoir envie de tout plaquer, que vous ayez seize, vingt-cinq, ou cinquante ans ? Changer de pays, de climat, de culture, de vie. L’homme est-il fait pour vivre toute son existence avec la même femme ? Ai-je fait le bon choix ? Après tout, je n’ai qu’une seule vie, je prends le risque ou pas ? Tout plaquer sur un coup de tête déjà trop réfléchi, remplacer ses habitudes quotidiennes pour découvrir quelque chose de nouveau. Pas comme une aventure de vacances pour faire un break, mais partir sans avoir l’idée de revenir, un départ sans retour possible dans le passé. Ça fait quoi de partir sans se soucier de payer son loyer, ses factures, de laisser ses meubles, ses souvenirs, vieilles pantoufles usées que l’on gardait sans savoir pourquoi. Est-ce de la lâcheté, ou du courage ? Alors quoi faire, garder cette idée comme un beau rêve auquel on pense chaque nuit et que l’on oublie quand le réveil sonne, pour vivre une vie sans surprise dont on connaît déjà le déroulement. Ou bien partir au risque de se ramasser la figure, et de gâcher sa vie ? »

Mon avis : 3,5 / 5

 Je commencerai cette chronique en remerciant l’auteur pour m’avoir envoyé Demain je pars et je m’excuse d’avoir autant tardé à le lire (5 mois quand même…).

Dans ce livre, nous suivons l’évolution d’Hugo, un petit bourgeois parisien de 26 ans qui souffre de sa condition qui lui impose un avenir sans surprise : un bon boulot, un mariage convenable mais pas sincère… Il a l’impression de ne pas contrôler sa vie, juste de suivre le chemin déjà tracé pour lui depuis bien longtemps. Il a envie de vivre, rêver, espérer… d’être libre de choisir finalement.

Le personnage d’Hugo ne laisse pas indifférent. C’est un personnage à double-face. D’un côté il va avoir une attitude qui ne reflète rien de bon pour la gent masculine et vers la fin on découvre qu’il peut être un jeune homme gentil (lui-même évoque cette ambivalence dans le premier chapitre). Il y a clairement une réflexion sur soi, sur le pourquoi de nos actions, pourquoi agit-on de la sorte alors qu’on sait au fond de nous, nous ne sommes pas ainsi ? J’ai pu comprendre le personnage d’Hugo, même si par moment il me semblait bien immature pour ses 26 ans (je n’ai qu’un an de plus ou alors je suis vieille avant l’heure !).

Pour ce qui est du personnage d’Ana, je l’ai trouvé au contraire d’Hugo : trop gentille. Au début de son chapitre, elle revient d’un voyage insulaire et elle veut y retourner même s’il faut tout abandonner (études, logement). Cependant, le fait qu’elle tombe amoureuse d’Hugo est un plus gros… Elle se fait clairement manipuler par celui-ci, elle ne lui en veut pas et tombe amoureuse quand même.

Demain je pars est découpé en quatre chapitres, ce qui est un fait rare pour un roman (alors si vous vous dites toujours : « Encore un chapitre et je vais me coucher. » là vous en avez à peu près pour un quart du livre, prévoyez la nuit blanche). Les chapitres alternent les points de vue des personnages, Hugo et Ana.

L’écriture de Laurent Leoncini est simple et fluide, elle nous emporte dans cette aventure complexe et exténuante. Cependant je mets un bémol. Déformation professionnelle sans doute, j’ai trouvé à plusieurs reprises des fautes d’orthographe et de syntaxe, ce qui peut gêner la lecture (ce qui est mon cas). J’accepte que l’erreur est humaine, qu’il y ait une coquille de temps à autre mais là c’était trop présent (plusieurs fois par chapitres).

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Demain je pars, Laurent Leoncini

  1. Pingback: Bilan lecture #9 | Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s