[Des plumes et moi] Entretien avec Nico Bally

Nico Bally

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Nico Bally et j’écris des romans d’aventures magiques pour la jeunesse.
J’aime les animaux, les contes et les rêves.

  • Que représente l’écriture pour vous ?

Je n’ai jamais été très à l’aise à l’oral. Quand j’ai réalisé qu’écrire me venait naturellement, c’est devenu mon premier moyen de communication.
Enfant, je rêvais de devenir cinéaste, dessinateur, musicien… Mais écrivain, ça ne m’était jamais venu à l’esprit.

Ça m’est tombé dessus comme une bénédiction. L’écriture me permet de communiquer ce que j’ai dans la tête. C’est à la fois un besoin vital et un jeu.

  • Depuis quand écrivez-vous ?

Je racontais les aventures de mes nounours quand j’étais enfant. Pas à voix haute, dans un journal que j’écrivais sur des grandes feuilles cartonnées.
A l’adolescence, j’ai tenu un carnet onirique où je décrivais tous mes rêves. L’un d’eux est devenu ma première nouvelle.
Et j’ai rencontré un autre ado qui écrivait, mais lui faisait lire ses histoires ! C’est là que j’ai compris que je pouvais le faire aussi :mes rêves étaient des histoires que je pouvais partager !
A l’époque, Wattpad n’existait pas. Internet commençait tout juste à décoller. Pour moi, les auteurs c’était des vieilles personnes respectables. Je n’imaginais pas pouvoir en devenir un !

  • Pouvez-vous nous parler de vos publications ?

J’ai publié une centaine de nouvelles, d’abord dans des fanzines, puis des revues, des anthologies… L’une d’elle a été adapté en pièce de théâtre par plusieurs troupes.
Puis j’ai sorti un recueil de nouvelles avec le même narrateur pour chaque texte : ça ressemblait à un roman. C’est là, après 10 ans à écrire des textes courts, que je me suis sérieusement lancé dans les romans.
Aujourd’hui j’en ai publié deux chez un petit éditeur (ils ne sont plus disponibles) et auto-publié quatre.

  • Comment se déroule votre processus d’écriture ? Avez-vous un plan défini ou laissez-vous guider par votre plume au fil de l’histoire ?

Je fais plein de recherches sur mon sujet, je collecte des livres, des articles, de la musique, des images… Et en même temps je créé des fiches pour mes personnages, les décors, l’univers, tout en écrivant un scénario le plus précis possible. Je me choisis aussi un thé, que je bois durant tout le processus.
Une fois que je sais exactement où je vais, je commence à rédiger.

  • Quels sont vos projets d’écriture à venir ?

Je prépare la sortie d’un roman feel-good qui parlera de romance !
Après ça, je reviendrai à mes thèmes habituels : une aventure jeunesse pleine de magie et d’animaux fantastiques, située dans un Paris steampunk.

  • Êtes-vous un petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?

Un gros !

Tout le temps livre que je ne consacre pas à l’écriture est réservé à la lecture.
J’arrive à suivre encore quelques séries TV, mais je me limite, sinon j’y passerai tout mon temps…
La lecture est ma priorité , mais je n’ai pas besoin de me forcer. Quand un livre me passionne, j’ai envie de poser un congé pour pouvoir le terminer !

  • Avez-vous un livre préféré ?

J’en ai plein ! :p
C’est impossible d’en choisir un seul, mais celui qui est resté numéro un pendant très longtemps c’est Alice au Pays des Merveilles. Quand je l’ai découvert, j’ai eu l’impression de lire un vrai rêve. Pendant longtemps j’ai cherché à reproduire ça dans mes textes : atteindre une sensation identique aux rêves.

  • Quels sont vos auteurs préférés ?

Dans le désordre : Rainbow Rowell, Ray Bradbury, Shannon Hale, Meg Cabot, Neil Gaiman, Holly Smale, Marie-Aude Murail, Bertrand Santini, Régis Loisel, Cathy Cassidy, E. Lockhart, Luc Blanvillain, Kate Klise

  • Quel livre ou auteur vous a donné le goût de la lecture ?

Dune de Frank Herbert.
Enfant, je ne lisais que des contes et de la mythologie, des textes courts. Les romans m’ennuyaient jusqu’à ce que je lise du HG Wells. Ça m’a fortement troublé, et j’ai commencé à explorer les classiques de la science-fiction jusqu’à ce que je tombe sur Dune.

A une époque je ne lisais que ça : quand j’avais terminé le dernier tome, je recommençais à partir du premier.

  • Quel livre auriez-vous aimé écrire ?

Peut-être Rose de Holly Webb.
Il y a tout ce que j’aime écrire dedans, et c’est pourtant très différent de mes livres.
Holly Webb parvient à créer une sensation de magie très envoûtante et palpable.
J’aimerai être capable de donner une telle épaisseur à mes textes, une impression de matière réelle.

  • Un petit mot pour la fin ?

    Miaou !

Interview réalisée en avril 2017.

– Retrouvez les romans de Nico Bailly sur son site.

– Vous pouvez suivre cet auteur sur Twitter et sur Facebook.Sans titre 1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s