Au-delà de l’horizon, Alexandra Ceccarelli

Au delà de l'horizonTitre original : Au-delà de l’horizon

Auteur(e) : Alexandra Ceccarelli

Editions : Autoédité

Paru le : 23 mai 2013

Format lu : Numérique (289 pages)

4e de couverture :

Et si, au millénaire prochain, quatre-vingt-dix pour cent de la surface de la Terre était recouverte par les eaux ? Et si, dans ce milieu hostile qui voit apparaître une nouvelle race d’hommes, mi-humains, mi-poissons, trois hommes se réveillaient d’un long sommeil et cherchaient à survivre, à se retrouver et à se réconcilier ? Aidés par les Hommes de l’eau et par les Chercheurs, une caste importante de ce monde fragile et déchiré, Uther, Francis et Antoine parviendront-ils à vaincre d’étranges médecins gastronomes qui convoitent leur cerveau et les poursuivent sans relâche? Parviendront-ils à faire de leur réveil une résurrection ?

Mon avis : 3,5 / 5

Je commencerai par remercier l’auteure, Alexandra Ceccarelli, de m’avoir proposé son livre en partenariat.

Le résumé du livre m’a beaucoup enthousiasmée. J’aime ce genre de livre qui dépeint un avenir malheureusement fort probable pour l’espèce humaine (bon l’arrivée des hommes-poissons n’est pas obligatoire pour toutes ces lectures !). L’auteure décrit parfaitement les paysages de manière à ce que le lecteur les visualise aisément (qu’ils soient magnifiques ou horribles), les personnages sont charismatiques… Bref tout annonçait une lecture sans accroc.

Le grand défaut de ce livre est que l’on reste focalisé sur les trois protagonistes, la mythologie avec les autres créatures n’est pas assez approfondie à mon sens et cela aurait peut-être donné une autre dimension, encore plus fantastique, à ce roman.

Je suis partiellement déçue des hommes-poissons. J’aime beaucoup le fait qu’ils apparaissent comme une nouvelle espèce sur Terre mais tout est flou autour de leur apparition (quand ? comment ?) et surtout pourquoi les hommes restent aussi méfiants envers eux (je sais que l’homme peut être raciste sans raison mais que les humains aient une totale aversion pour un autre peuple ça doit bien pouvoir s’expliquer).

Et dernier point qui m’a laissé dubitative : les vengeances personnelles d’un fils envers son père. Mais il n’y a que moi que ça a choqué ? (enfin Mina change vite d’émotion en même temps… Je l’aimais bien mais elle m’a déçue !)

Passons maintenant au positif. La trame de l’histoire en elle-même est très alléchante. Du début, on se demande pourquoi ces trois hommes se réveillent (on pourrait croire à un hasard mais finalement non même si ce n’est jamais explicité dans le livre), que leur veulent les Chercheurs et les médecins ? Le suspens est maintenu assez longtemps dans le livre et les réponses à ces questions nous apparaissent plus claires lorsque l’on connait un peu mieux l’histoire des terriens.

L’écriture d’Alexandra Ceccarelli nous emmène tout de suite dans ce nouveau monde. Elle décrit très bien son univers fictif, sans tomber dans la lourdeur. Le lecteur peut alors imaginer facilement ce monde du futur, ses paysages, son architecture alors qu’il est totalement inconnu de lui.

Publicités

Une réflexion sur “Au-delà de l’horizon, Alexandra Ceccarelli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s