Calendar Girl : Février, Audrey Carlan

calendar-girl-fevrierTitre original : Calendar Girl : February

Auteur(e) : Audrey Carlan

Traducteur(s) : Robyn Stella Bligh

Editions : Hugo Roman

Paru le : 2 février 2017

Format lu : Broché (153 pages)

4e de couverture :

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toi, tel est le titre de l’oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions.

Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Mon avis : 2 / 5

Le premier tome de cette saga ne m’avait pas plus emballée que ça mais comme j’avais acheté le deuxième tome en même temps, je me suis laissée tenter par la lecture. Et aussi parce que la longueur permet de dire que si c’est nul on ne le subira pas longtemps !

J’ai nettement moins apprécié ce second tome de Calendar Girl. En partie parce que le personnage Alec (ou Alex ? car on trouve les deux noms dans le récit…) est une caricature du français selon les américains. Comme si, le mec ne savait pas dire d’autres mots que « ma jolie« , « chérie » en français (ma belle, mon amour, ma muse, mon trésor… Tant de mots que le bel Alec ne connait pas !) et doit ponctuer chacune de ses phrases par « oui » (sûrement parce que les américains disent souvent « okay » ou « yeah« ). Seulement, en version française, cela rend les dialogues peu convainquant et étranges…

Sinon le personnage de l’artiste était pas mal trouvé, Mia se glissant dans la peau de la muse de la nouvelle exposition peinture et photographie d’Alec. Le point positif est que dans le tome de Février, Alec apprend à Mia à s’accepter et s’aimer telle qu’elle est. Bien qu’étant toujours un roman érotique New Romance, Mia réfléchit davantage sur elle-même et cette réflexion était particulièrement intéressante pour comprendre le personnage.

Enfin le positif s’arrête là. Le reste du récit demeure peu crédible et irréaliste : le rapprochement de Mia et Alec se fait trop rapidement (pourtant qu’est-ce qu’elle nous gonfle à se souvenir de Wes alors qu’elle couche avec Alec…) et sa « surprise » faussement rebellée en découvrant son paiement « bonus » pour avoir couché avec les deux hommes est exaspérante (surtout que ce point était à nouveau abordé à la fin de Janvier avec Tante Millie il me semble).

Bref, j’appréhende pour Mars (et oui, je vais trop vite dans mes achats !)…

Publicités

4 réflexions sur “Calendar Girl : Février, Audrey Carlan

  1. Pingback: Calendar girl : Mai, Audrey Carlan | Des plumes et des livres

  2. Pingback: Bilan lecture #7 | Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s