[Des plumes et moi] Entretien avec Suzanne Marty

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Suzanne Marty. Je suis officiellement comédienne, mais je passe plus de temps à écrire qu’à jouer la comédie. J’ai autoédité deux livres sur Amazon. Le premier, paru en 2015, est un roman intitulé La rousse qui croyait au père Noël ; le second, sorti fin janvier, est un petit livre humoristique baptisé Amour : les 10 commandements ! Comme j’écris assez lentement, j’ai créé un blog d’humeurs pour conserver le contact avec mes lecteurs entre deux publications.

  • Que représente l’écriture pour vous ?

Ecrire un roman a longtemps représenté une sorte de rêve dont je repoussais sans cesse la réalisation, ne sachant pas quoi raconter. Vers 30 ans, j’ai tout quitté pour rejoindre le monde du spectacle et j’ai enfin décidé d’écrire ce fameux roman ! Après des années de travail et plusieurs essais infructueux, j’ai réussi à achever La rousse qui croyait au père Noël. Aujourd’hui, si je ne vis pas de l’écriture je considère que c’est une activité professionnelle appelée à se développer. C’est aussi la meilleure façon que j’ai trouvée de m’exprimer en tant qu’artiste. Dans mes livres, je défends le droit de penser par soi-même, de réaliser ses rêves sur le plan professionnel et de rechercher l’Amour sur le plan personnel !

  • Depuis quand écrivez-vous ?

J’ai commencé à tenir un journal intime à 10 ans et j’ai très vite aimé écrire mais aussi lire.

  • Quels sont vos projets d’écriture à venir ?

Mon prochain roman devrait sortir au second semestre. Ce sera le tome 2 de La rousse qui croyait au père Noël, qui est une histoire en plusieurs actes comme au théâtre. Je travaille aussi sur plusieurs projets de scénarios courts et longs, dans des genres différents : dystopie, aventure, fantastique, polar, etc. Et bien sûr toujours comédie, qui est peut-être le genre que je préfère écrire, car c’est le moins anxiogène !

  • Êtes-vous une petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?

J’ai longtemps été une grosse lectrice, au point d’inquiéter mes parents qui me poussaient à sortir prendre l’air. Depuis quelques années, j’ai beaucoup moins le temps de lire car l’écriture est très chronophage. Du coup, je privilégie souvent les livres de mes collègues auteurs indépendants, dont j’aime suivre le travail et l’évolution. Je lis aussi pas mal de livres de psychologie, pour progresser dans la construction de mes personnages mais aussi dans la compréhension de mes contemporains, leur comportement me laissant parfois perplexe…

  • Avez-vous un livre préféré ?

Etant ado, j’ai été marquée – sans comprendre pourquoi – par des livres comme 1984 de George Orwell, Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley mais aussi Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Je n’ai vraiment compris le sens de ces romans que bien plus tard et, d’une certaine manière, ils influencent de loin mes propres histoires.

  • Quels sont vos auteurs préférés ?

J’ai une affection particulière pour les livres de Frédéric Beigbeder, qui me fait beaucoup rire et m’a sûrement aidée à trouver mon propre style d’auteur. J’aime aussi le style d’Elizabeth Gilbert, l’auteur de Mange Prie Aime, dont j’ai découvert les livres l’année dernière. Elle écrit avec un mélange d’authenticité et d’humour qui me parle énormément. Nous avons par ailleurs des questionnements mais aussi des valeurs étonnamment proches. Quel livre ou auteur vous a donné le goût de la lecture ? Sans doute le premier que j’ai vu ! Etant enfant, on m’a offert de grands livres de contes illustrés que j’adorais. Ce sont sûrement ces livres qui m’ont aspirée vers le monde de la lecture.

  • Quel livre auriez-vous aimé écrire ?

J’aimerais être aussi contemporaine que Frédéric Beigbeder, maîtriser les intrigues comme Alexandre Dumas, écrire des dialogues comme Oscar Wilde (Le portrait de Dorian Gray), créer des personnages comme Marie NDiaye (Trois femmes puissantes), etc. mais je ne vois pas d’auteur dont j’aimerais être la réincarnation. D’autant moins que certains sont encore en vie…

  • Un petit mot pour la fin ?

J’ai lu par plaisir pendant longtemps et, comme tous les gros lecteurs, j’ai passé des milliers d’heures plongée dans des mondes imaginaires. J’ai fini par réaliser que les livres ne remplacent pas la vie. Un jour, il faut fermer ses bouquins et plonger dans le monde réel : l’eau n’est pas toujours très chaude, il peut y avoir pas mal de remous, on y croise quelques requins et on peut même ramer longtemps avant d’arriver quelque part, mais le voyage en vaut vraiment la peine. Ma conclusion est donc : lisez, inspirez-vous des histoires des autres mais, avant tout, écrivez la vôtre !

Interview réalisée en février 2017

La rousse qui croyait au père Noël est disponible sur Amazon au format numérique Kindle et en broché.

Amour : les 10 commandements ! est disponible sur Amazon au format numérique Kindle et en broché.

– Retrouvez Suzanne Marty sur son site, Facebook et Twitter.

Publicités

2 réflexions sur “[Des plumes et moi] Entretien avec Suzanne Marty

  1. Pingback: La rousse qui croyait au Père Noël, Suzanne Marty | Des plumes et des livres

  2. Pingback: Bilan lecture #9 | Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s