Cinquante nuances plus sombres, E.L. James

couv36430961Titre original : Fifty Shades, book 2: Fifty Shades Darker

Auteur : E.L. James

Traducteur : Aurélie Tronchet

Editions : Livre de Poche

Paru en : 2014

Format lu : Broché

4e de couverture :

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice.

Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.

Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie…

Ma note : 2 / 5

A la fin du premier tome, Ana a quitté Christian car elle ne supportait plus ses punitions dans « la chambre rouge des douleurs ». Ce que Christian lui avait laissé entrevoir de ses attentes d’une « relation » lui a été insupportable et elle l’a quitté.

Evidemment, on sait qu’ils vont se remettre ensemble. Ce qui pouvait être intéressant était de savoir comment, pourquoi, ce qu’Ana et Christian allaient changer chez eux pour essayer de faire en sorte que ça fonctionne. Et finalement, rien de tout ça ! Ils se remettent ensemble parce qu’Ana n’a aucune volonté face à Christian et tout ça hyper rapidement ! Je trouve qu’Ana, pour quelqu’un qui s’était braquée face à un homme, qui refoulait tous ses sentiments, s’est très vite jetée à nouveau dans ses bras (et son lit).

Ensuite, toutes les scènes de sexe présentent dans le livre ont un air de « déjà-vu ». J’ai eu l’impression de lire souvent la même chose, de visualiser les mêmes scènes. Bref, peu d’originalité et de diversité de ce côté-là. Je sais que les Cinquante Nuances sont des livres qui se veulent érotiques. Pour ça, ils ne remplissent qu’à moitié leur fonction car si on enlevait ses scènes, il resterait quoi du livre ? Pas grand chose. Or, un livre érotique a également une histoire derrière. Sinon pour moi, c’est plus de la pornographie (du sexe pour du sexe). De ce fait, cela m’a amené une autre réflexion : si Ana et Christian enlevaient le sexe de leur relation, il resterait quoi ? Dire que ce roman est une histoire d’amour, ce n’est pas ce que j’ai ressenti. C’est une histoire de sexe et on essaie de broder quelques histoires autour. Mais elles sont secondaires.

Le premier tome me laissait perplexe sur mon ressenti suite à sa lecture, le deuxième a été difficile à terminer… Et pourtant je me suis accrochée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s