[Des plumes et moi] Entretien avec Fred Marty

des-plumes-et-moi

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Fred Marty, j’écris des romans dans les littératures de l’imaginaire (fantastique, fantasy). Rôliste depuis les années 80, geek avant que ce soit mainstream et cool, je mène une double vie d’informaticien le jour et d’auteur la nuit.

  • Que représente l’écriture pour vous ?

Je ne suis pas tout seul dans ma tête et j’ai beaucoup d’histoires à raconter. Très introverti quand j’étais gamin, je me suis énormément plongé dans la lecture, me suis construit des univers et ça a représenté beaucoup pour moi.

J’ai envie de transmettre ça à d’autres, de rendre ce que j’ai reçu, dans la mesure de mes moyens, évidemment.

  • Depuis quand écrivez-vous ?

Pas simple comme question, ça dépend comment on compte. On peut partir des rédactions d’imagination quand j’étais au collège. Même que c’était carrément plus intéressant que les Dissertations qu’il fallait faire quand on grandissait (sérieux, qu’est-ce que je pouvais bien disserter sur la mode à 13 ans ?!).

Sinon, on peut aussi compter à partir du moment où j’ai fait mes propres scénars de JDR (disons quand j’avais 16-17 ans). Ou encore quand mon premier roman est sorti, là c’est avril 2016. :p

  • Comment se déroule votre processus de création, avez-vous un plan défini ou suivez-vous votre plume au fil de l’histoire ?

Les deux mon général. Je suis plus jardinier qu’architecte, background de rôliste oblige. J’utilise quand même une méthode d’écriture, le Voyage du Héros de Christopher Vogler, pour mettre en place la structure du récit. Ensuite, je définis surtout les personnages, les étapes qu’ils sont censés franchir et où je veux en venir à la fin. Je me fais aussi une liste à la Prévert de toutes les horreurs qui seraient sympa à caser (des monstres, des sortilèges, des lieux, etc…)

Puis, je jette mes persos dans le grand bain, je les écoute m’expliquer comment ils vont s’en sortir et je leur mets des bâtons dans les roues autant que faire se peut. Et ils se comportent vraiment comme les joueurs de mes anciennes parties de JDR.

Il n’y a pas si longtemps, un des personnages s’est retrouvé à me poser une question des plus logiques, à laquelle je n’avais juste jamais songé. Je me suis retrouvé en plein milieu d’un chapitre, tout con, à me dire « Ouais, c’est logique qu’il se demande ça à ce moment. Juste que j’ai absolument pas pensé à la réponse… »

Donc architecte dans le sens où je cadre pas mal de choses à l’avance, mais jardinier car j’envoie bouler le plan assez régulièrement, même quand c’est celui d’un chapitre fait la veille. Jusqu’ici, j’ai toujours réussi à rester cohérent, donc je continue comme ça. 🙂

  • Pouvez-vous présenter vos projets déjà publiés ?

coverIl y a une série d’aventure, appelée les Chroniques de Gabriel. Un tome paru, un en cours d’écriture (75% au moment où j’écris ces lignes), et je finirai la série en trois tomes (et c’est pas une trilogie, je fais la distinction :p). Elle se déroule dans le monde contemporain, mâtiné de fantastique inspiré des légendes basques.

Le tome 1 raconte l’histoire de Gabriel, 20 ans, qui vient de recevoir une lettre de sa mère pour lui donner rendez-vous devant un lac des Pyrénées. Le léger problème est que ladite mère est décédée il y a trois ans… Malgré l’énorme risque de canular, il va quand même y aller avec ses trois meilleurs amis (deux garçons, une fille) et se retrouver dans une sorte de monde parallèle. Il faudra à la fois qu’il en sorte et qu’il découvre la vérité sur ce qui est réellement arrivé à sa mère.

1ere_couv_sherona_tome1-209x300La deuxième série en cours est de la Fantasy, appelée les Aventures de Sherona. Tome un paru, tome deux à écrire après Gabriel T.2. Elle est inspirée d’une campagne maison de JDR que j’ai menée il y a une dizaine d’années.

Elle raconte l’histoire d’une voleuse, Sherona, criblée de dettes contractées à l’insu de son plein gré auprès de la Reine de la mafia. De fait, quand son meilleur ami, Jasper l’explorateur demi-faerie, lui amène un job tout pourri – mais potentiellement lucratif – elle est bien obligée d’accepter. Elle devra amener un groupe de trente pèlerins à travers un pays à la faune franchement hostile (les voyages sont très limités en temps normal, taux de mortalité oblige) vers le Domaine du Père des Défunts (personne n’est certain qu’un tel lieu existe réellement) et revenir en un seul morceau (si tant est qu’on puisse quitter aisément le Domaine d’un Dieu).

Pour les deux séries, fantasy, aventures, amitié et humour sont au programme. Même que des lecteurs disent que c’est de l’humour drôle (sympa, non ? 🙂 )

  • Quels sont vos projets d’écriture à venir ?

Un livre dont vous êtes le héros, dont le premier jet est bouclé. J’ai une série de corrections à appliquer avant d’envisager sa publication. Et aussi la suite des deux séries en cours, et un roman à quatre mains avec une amie.

  • Êtes-vous un petit ou gros ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?

Lecteur moyen, disons. C’est par période. Je bêta-lis beaucoup de textes d’amis auteurs, donc j’ai quand même presque tout le temps un roman dans les pattes, qu’il soit fini ou non.

Quant à sa place dans ma vie, c’est ma nourriture spirituelle en quelque sorte. Parfois, j’ai plus faim qu’à d’autres moments, j’aime bien diversifier ce que je mange, découvrir de nouvelles saveurs, me rabattre sur des valeurs sûres par moment. Mais je ne jeûne jamais très longtemps.

  • Avez-vous un livre préféré ?

De bons présages (Terry Pratchett & Neil Gaiman).

  • Quels sont vos auteurs préférés ?

Terry Pratchett, Neil Gaiman (étonnant, non ?), David Eddings, Margareth Weis & Tracy Hickman, J.H.Brennan, Philippe Ebly, Cécile Duquenne, Catherine Loiseau… Il y en a un paquet en fait.

  • Quel livre ou auteur vous a donné le goût de la lecture ?

Par ordre chronologique, Jojo Lapin, les Conquérants de l’Impossible, Tolkien. Après, j’étais foutu, déjà accroc 😉

  • Quel livre auriez-vous aimé écrire ?

Aucun. Ce serait une forme de jalousie mal placée pour moi (même si d’autres personnes le vivront autrement, hein, je juge pas). En prime, plus je lis et écris, plus je me rends compte à quel point l’auteur(e) met de sa personnalité dans ce qu’il ou elle écrit. Donc je serai incapable d’écrire le même livre qu’un autre, on est tous différents. Pas de raison d’être envieux d’un roman qui me touche, je préfère le savourer de ma place de lecteur. C’est une place tout à fait honorable et satisfaisante. :p

  • Un petit mot pour la fin ?

Merci d’avoir pensé à moi pour l’interview, merci et félicitations à ceux qui auront tout lu jusqu’au bout. N’oubliez jamais le crédo des héros de shonen, alors continuez toujours à suivre votre Nindô pour devenir Roi des Pirates ou tout autre rêve prétendument inaccessible.

Interview réalisée en février 2017.

 

Les Chroniques de Gabriel T1 et Les Aventures de Sharona T1 sont disponibles sur Amazon (en broché et numérique), Kobo et Youscribe.

– Retrouvez Fred Marty sur son site, Twitter et Facebook.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s