La vieille dame, le Rien… et les autres, Karine Carville

la-vieille-dame-le-rien-et-les-autresTitre original : La vieille dame, le Rien… et les autres

Auteur : Karine Carville

Editions : Mots et cris

Paru en : Novembre 2011

Format lu : Broché (145 pages)

4e de couverture :

Dans ce recueil de nouvelles, il y en a pour tous les goûts. Vous découvrirez des portraits croustillants, des tranches de vie pleines d’émotions, des histoires qui vous feront frémir, d’autres qui vous enchanteront. Alors venez traquer le Dépouilleur, essayer de prononcer plusieurs fois de suite le mot « achromatopsie », ou détestez Josiane… Laissez-vous transporter loin de votre quotidien, dans des mondes qui frôlent peut-être le vôtre…

Mon avis : 4/5

Comme il l’est annoncé dans la quatrième de couverture, ce recueil de nouvelles propose des lectures pour tous les goûts.

J’ai beaucoup apprécié le fait de passer d’un genre à un autre ; d’avoir des nouvelles très courtes – de deux pages – et d’autres plus longues – jusqu’à une dizaine de pages.

J’ai commencé à lire ce recueil avant ma lecture de Bridget Jones Baby d’Helen Fielding. J’y ai lu quelques nouvelles, pas plus de deux ou trois, puis je me suis attaqué au roman britannique.

Je pensais le reprendre pour deux ou trois nouvelles avant d’entamer le pavé suivant, mais finalement, j’ai pris le rythme d’en lire quelques unes courtes ou une seule plus longue chaque soir. Et c’était le meilleur moment pour les lire en fin de compte. Quelques pages avant d’aller se coucher quand on a peur de la nouvelle panne de lecture, ou que l’on a un peu trop l’appréhension de se lancer dans un nouveau roman.

Certaines nouvelles sont de mignonnes tranches de vie (premiers émois amoureux, le plaisir d’envoyer balader une enquiquineuse, l’histoire d’un objet familial…), qui nous font ressentir la nostalgie, d’autres s’apparentes plus à un roman policier / thriller (j’avoue que pour le Dépouilleur, je me suis bien fait avoir !). On y retrouve aussi du romantisme, du fantastique. Bref, La vieille dame, le Rien… et les autres est un bon éventail des genres littéraires regroupés au fil des pages de ces quatorze nouvelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s