Gaby ou l’échange de servitudes, JSM

gaby-ou-lechange-de-servitudesTitre original : Gaby ou l’échange de servitudes

Auteur : JSM

Editions : Autoédité

Paru le : 3 novembre 2016

Format lu : Numérique (54 pages)

4e de couverture :

Héritier d’une maison dans un village du centre de la France où il a passé une partie de sa jeunesse, un écrivain arrivé à l’âge mûr et bien décidé à vivre désormais ses fantasmes sans concession, fait appel à Gaby, une ancienne connaissance, pour qu’elle s’occupe de son ménage.

Sa proposition n’est pas sans arrière-pensée, et c’est aussi d’autres services, plus intimes, qu’il attend d’elle et qu’elle acceptera de lui rendre.

Personne n’est jamais seulement celui qu’il croit être ou que l’on croit connaître. La découverte de l’autre et de soi-même est la clé de ce récit où cynisme et lucidité resteront jusqu’au bout synonymes, une quête de sensualité où les rôles maître et soumise évolueront jusqu’à finir par s’inverser.

Mon avis : 4/5

Je commence ma chronique en remerciant JSM de m’avoir proposé ce service presse.

Dans ce court roman, nous suivons le retour d’un homme dans la quarantaine revenant dans son village d’enfance. Unique héritier d’une maison de famille, il va engager Gaby pour faire son ménage, mais très vite il va demander d’autres services d’un autre ordre à celle-ci.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman est que l’auteur n’écrit pas de manière à choquer le lecteur (descriptions crues etc… ne sont pas ici), mais ce dernier peut aisément imaginer ce que les deux protagonistes sont en train de faire.

Au fil que nous avançons dans le roman, les choses évoluent (dans le bon sens). Gaby que l’on pouvait penser soumise, va prendre de plus en plus d’assurance et de ce fait, les choses en main.

L a fin du roman est intéressante et surprenante. L’auteur se joue bien de son lectorat ! J’avoue être tombée dans le piège.

Le seul reproche que je peux faire pour Gaby ou l’échange de servitudes est le début où  j’ai vraiment eu l’impression que les scènes de sexe s’enchaînaient sans vraiment d’histoire à côté. Heureusement que la suite a bien rattrapé le roman !

Disponible en numérique : Kindle – Kobo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s