Salon du livre, Neuilly-en-Thelle

Samedi 26 novembre 2016

Remettons un peu le contexte.

Depuis la Fête du livre de Boran-sur-Oise début octobre, j’enchaîne les salons du livre et rencontres avec les auteurs. Disons, que depuis deux mois, mon compte bancaire ne veut plus entendre parler de livres et moi, je ne cesse de découvrir de nouvelles plumes talentueuses…

Côté perso, j’ai dû ralentir mon rythme de lecture suite à une superbe gastro et à un inspecteur qui ne me lâche plus. Enfin… Entretien + inspection en l’espace d’une semaine, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer (façon de parler, j’aurais préféré lire !). Et pour bien faire, la petite sinusite a décidé de pointer le bout de son nez.

Donc comme je n’ai pas pu profiter comme il se doit du génialissime Salon du livre et de la BD de Creil (ma ville quand même…) grâce à ce gentil inspecteur qui avait décidé de changer ma date de visite, j’ai voulu aller me lâcher au salon du livre de mon ancien village : Neuilly-en-Thelle.

Personnellement, je n’avais pas prévu de me lâcher autant.

Ma première rencontre lors de ce salon a été avec Paul-René Cousty. Un ancien sociologue qui était intarissable sur son roman basé sur des faits réels (mais romancé) : La nuit m’a appris. J’ai été charmée par le résumé de ce livre puisque bien que les faits ayant inspirés ce livre datent des années 70/80, il reste malgré très actuel.

la-nuit-ma-appris

Je poursuis mon petit bonhomme de chemin dans les allées de la salle des fêtes et rencontre une maman-poétesse aux recueils très colorés et attirants, Mariel Sigogneau. Pour rendre hommage à ses trois filles, elle a dédié un recueil de poèmes à chacune d’entre elles. Son écriture, ses intentions en tant qu’auteure sont exactement ce que je recherche dans la lecture de poésie. Pas de mots trop complexes où il faudrait un dictionnaire pour comprendre chaque ligne. Des mots simples pour décrire des situations de vie simples. Parfois les plus belles émotions passent par la simplicité.

les-poemes-de-petite-fee

J’ai pu, ensuite, recroiser Pierre Luneval, dont je venais de dévorer En souvenir… de nos jours à venir et La vénule. D’ailleurs, il n’avait pas encore pu lire la chronique du dernier, donc nous avons un peu échangé sur cette lecture qui ne peut vraiment pas convenir aux lecteurs non avertis. C’est sans appréhension que je lui prends Mademoiselle rêve et qu’il m’offre (trop gentil !!) l’ancienne édition de Si d’aventure tu meurs. Vraiment adorable comme lors de la première rencontre.

Comme pour Boran-sur-Oise, je n’ai pas loin à aller. Je suis les recommandations de Mr Luneval et me dirige… vers sa voisine, Karine Carville (comme quoi, l’histoire se répète sans cesse !). Encore une jolie rencontre, où je ne repars pas les mains vides. Elle propose plusieurs livres d’univers différents mais envoûtants. Viennent alors s’ajouter à ma petite pile déjà bien fournie : Le journal de L. (encore un roman psychologique ! Je vais attendre que la sinusite se passe pour le lire sinon ça va faire comme pour La vénule…), L’arbre de Johanne (les histoires de malédictions, j’adore. Surtout quand l’auteure semble vouloir nous faire tourner en bourrique dans son roman… ^^). Et suite à une « proposition malhonnête » que j’ai quand même acceptée, Karine a eu la bonté (ou la malhonnêteté, comme vous voulez) de m’offrir son premier recueil de nouvelles La vieille dame, le Rien… et les autres où plusieurs genres littéraires sont mélangés.

Encore un petit Salon bien sympathique de passé, où j’ai pu une fois encore, faire de nouvelles rencontres qui, je pense, ne vont pas me décevoir en lecture dans les semaines (ou mois ? vu la taille de ma PAL…) à venir.

Publicités

Une réflexion sur “Salon du livre, Neuilly-en-Thelle

  1. Pingback: Les poèmes de Petite Fée, Mariel Sigogneau | Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s