1Q84, Livre 3 – Octobre-Décembre, Haruki Murakami

1Q84 book 3Titre original : 1Q84, book 3

Auteur : Haruki Murakami

Traducteur : Hélène Morita

Editions : Belfond

Paru en : 2012

Format lu : Broché (530 pages)

4e de couverture :

Ils ne le savaient pas alors, mais c’était là l’unique lieu parfait en ce monde. Un lieu totalement isolé et le seul pourtant à n’être pas aux couleurs de la solitude.

Le Livre 3 fait entendre une nouvelle voix, celle d’Ushikawa.

Et pose d’autres questions : quel est ce père qui sans cesse revient frapper à notre porte ? La réalité est-elle jamais véritable ? Et le temps, cette illusion, à jamais perdu ?

Sous les deux lunes de 1Q84, Aomamé et Tengo ne sont plus seuls…

Ma note : 5 / 5

Et voilà, après avoir dévoré les livres 1 et 2 de la saga, je l’ai enfin achevée. Pour une fois, du début à la fin j’ai adoré. C’est rare pour une saga.

A la fin du tome 2, beaucoup de questions étaient restées sans réponse. Au fil des pages, nous avons peu à peu les réponses. Evidemment, depuis le début de 1Q84, on espère que les destins de Tengo et Aomamé soient liés davantage que par évènements interposés. Et on aura satisfaction (même si on l’attendait, il faut aller jusqu’à la fin pour comprendre où, quand, comment).

Le changement dans ce tome 3 par rapport aux précédents, c’est que cette fois-ci nous ne suivons plus les évènements que par Tengo et Aomamé mais également à travers le point de vue d’Ushikawa, que l’on avait rencontré dans le tome 2. Étrangement, il n’est pas neutre dans l’histoire de nos protagonistes. Cela permet également d’avoir un regard extérieur par rapport aux deux personnages. Cela permet également de ne plus avoir ces impressions de répétitions (que je reprochais dans le tome 2).

Mais l’inconvénient est que, comme il y a 3 voix au lieu de 2, l’action se déroule un peu plus lentement. Par moment, on a l’impression que l’histoire n’avance pas assez vite. Mais ça, c’est peut-être mon côté impatiente.

En tout cas, je conseille vivement cette saga. Je n’étais pas fan des œuvres d’Haruki Murakami, je redoutais son écriture détaillée et pointilleuse, et pourtant, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ces 3 romans que j’ai dévoré plutôt rapidement par rapport à mon habitude. Je dirais même que me plonger dans cet univers de 1Q84 était une obsession.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s