L’esprit du combat, Mathieu Nicod

lesprit-du-combatTitre original : L’esprit du combat

Auteur : Mathieu Nicod

Editions : Autoédité

Paru le : 8 octobre 2016

Format lu : eBook

4e de couverture :

Épée-Vive est un combatteur à la retraite. Depuis qu’il a déposé les armes, il erre dans les rues de la capitale, fauché et anonyme. Quand son ami lui propose d’entraîner deux jeunes disciples, il saute sur l’occasion pour retrouver sa gloire d’antan. Il parcourt alors les routes du Royaume avec ses élèves pour les confronter à la réalité du Combat. Mais le passé finit toujours par refaire surface…
Loin, à l’est, une tempête se prépare. Un chef de guerre lève une armée de rebelles et conquiert nation après nation. Ses hommes l’appellent le Berger. Il est leur maître, leur général… leur Dieu. Assoiffé de pouvoir et de vengeance, il tourne son regard vers le Royaume…
Confronté aux horreurs de la guerre, Épée-Vive réussira-t-il à protéger ses disciples de la destruction, du chaos et surtout, de lui-même ?

Mon avis : 4/5

Je commencerai cette chronique en remerciant l’auteur, Mathieu Nicod, de m’avoir proposé de lire son roman en sachant que le genre qu’il couvrait (heroic fantasy) n’était pas représenté sur ce blog. Je dois avouer que ce fut une surprise et une découverte que de lire L’Esprit du Combat.

Au début, je confesse, j’ai eu un peu de mal à me plonger dans cet univers. En même temps, il faut bien poser le contexte mais cette partie n’est pas celle qui m’a le plus passionnée. Et il faut prendre aussi mon côté novice pour ce genre.

Au bout de quelques chapitres (très peu, heureusement !), j’ai été plongée alternativement aux côtés d’Epée-Vive, ancienne légende combatteur, et de ses disciples ; et dans les différentes nations qui sont sur le chemin du Berger, chef des rebelles qui veut conquérir tout le continent.

Evidemment, si on suit l’avancement et l’évolution de ces deux groupes, on se doute qu’ils vont finir par se rencontrer, pour cela il n’y a aucun suspens. Mais là, où ça devient intéressant, c’est le comment ils vont se retrouver face à face.

Au fil des pages, les groupes se rapprochent, les tensions montent, le rythme de lecture devient plus soutenu. Et arrive enfin ce moment, le climax du roman, une rencontre au sommet… explosive ?

L’auteur nous décrit parfaitement cet univers mystérieux, mystique, guerrier et d’honneur. Bien que totalement inexpérimentée dans ce genre de roman, j’y ai senti des similitudes avec l’univers de Gladiateur et Game of Thrones. Ou du moins, ces univers m’ont aidé à mieux me projeter dans l’ambiance de L’Esprit du Combat.

Vous l’aurez compris, ce roman n’est pas un coup de cœur mais ce n’est pas une déception non plus. Pour une première lecture d’heroic fantasy, j’en suis satisfaite et je pense que les adeptes du genre peuvent vraiment y trouver leur compte.

Publicités

Une réflexion sur “L’esprit du combat, Mathieu Nicod

  1. Pingback: Orlenian, Jérôme Verne – Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s