#JeudiAutoEdition #4

JeudiAutoEdition

La semaine passée, j’ai pu achever la lecture d’un livre autoédité qui sort des sentiers habituels : Néant de Mickaël Parisi.

Comme le titre le laisse présageait, ce n’est pas un conte de fée, où tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Nous suivons les aventures de Marlon. Enfin, au début, il ne vit rien de passionnant puisque lui-même juge sa vie d’un mortel ennui et la société entière le révulse. Cela va pousser Marlon a vouloir disparaître de la société ; ce qu’un certain Antonio Jephté va aider à réaliser. Comme partout, on n’a rien sans rien. En échange de la protection de Jephté, Marlon va devoir accomplir un certain travail, se plier à certaines règles et s’il déroge à cela, Jephté le fera disparaître. Pour de bon. C’est un peu comme une secte en somme. Une secte de zombies puisque tous les membres sont officiellement morts.

Marlon va découvrir le pire de l’être humain, tout ce que l’on ne voit pas en surface, dans la société (notre société).

C’est un roman très sombre, gore par moment (et encore, l’auteur aurait pu faire pire en donnant encore plus de détails). On y retrouve également beaucoup de rebondissements et un peu de suspens (comment Marlon va-t-il se sortir de ce guêpier ?).

Si l’univers de la torpeur et du Néant ne vous impressionnent pas, ce livre est pour vous !

Retrouvez ma chronique sur ce livre en cliquant ici.

neant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s