Wuthering Heights, Emily Brontë

Wuthering HeightsTitre original : Wuthering Heights

Titre français : Les Hauts de Hurlevent

Auteur : Emily Brontë

Editions : Penguin Classics

Paru en : 2003

Lu en : Anglais

4e de couverture :

Lockwood, the new tenant of Thrushcross Grange on the bleak Torkshire moors, is forced to seek shelter one night at Wuthering Heights, the home of his landlord. There he discovers the history of the tempestuous events that took place years before : of the intense passion between the foundling Heathcliff and Catherine Earnshaw, and her betrayal of him. As Heathcliff’s bitterness and vengeance is now visited upon the next generation, their innocent heirs must struggle to escape the legacy of the past.

Mon avis : 5/5

La première fois que j’ai lu Wuthering Heights, j’étais en 2e année de fac d’anglais. Evidemment, c’était un des livres que nous devions étudier cette année-là. J’ai souvent détesté les livres choisis par les professeurs lors de mon cursus mais l’unique roman d’Emily Brontë a été une des exceptions.

Les premiers chapitres sont un peu laborieux, nous rencontrons Mr Lockwood qui va habiter à Thrushcross Grange qui en arrivant va rencontrer son propriétaire Mr Heathcliff. Ce personnage va intriguer Mr Lockwood d’autant plus que par l’arrivée d’une tempête de neige, il va devoir passer une nuit à Wuthering Heights dans la chambre d’une certaine Catherine pourtant interdite d’accès à tous sauf au maître des lieux. Au cours de cette nuit, un étrange rêve (mais est-ce vraiment un rêve ?) va l’intriguer au plus haut point. De retour à Thrushcross Grange, Mrs Dean qui a tout connu de l’histoire des Earnshaw et des Linton va la conter au nouveau venu.

A partir de ce moment, nous entrons dans le vif du sujet, en commençant chez les Earnshaw lorsque Catherine et Hindley n’étaient encore que des enfants. Nelly (Mrs Dean) a grandi dans ce foyer et a connu l’arrivée d’un étrange enfant : Heathcliff. Heathcliff est Catherine vont alors développer une relation forte, amicale, fraternelle et même plus au fil des années. Cependant lorsqu’Hindley hérite de la maisonnée, Heathcliff est déchu comme serviteur voire moins. Malgré leur profond attachement, Catherine va s’éloigner du monde d’Heathcliff.

Cette relation fusionnelle entre ces deux personnages est tellement envoûtante. J’ai haï Catherine lorsqu’elle s’est éloignée Heathcliff, je l’ai haï pour son égoïsme. Pourtant Heathcliff n’est pas un ange, il est même appelé plusieurs fois « devil« . Mais il a un quelque chose qui m’a fascinée. Malgré son côté psychopathe (organisé une vengeance sur la génération suivante en utilisant son propre fils, c’est quand même bien tordu !), j’ai toujours pris son parti dans mes ressentis…

Je ne vais pas entrer dans les détails, je pourrai en parler des heures durant et en même temps je serai obligée de raconter toutes l’histoire. Mais c’est un livre non pas qui m’a énormément touchée, mais qui m’a fascinée par la complexité des personnages, la folie de certains d’entre eux (Catherine et Heathcliff en particulier), la mise en abîme dans la narration (parfois il faut bien suivre pour savoir qui parle !). C’est vraiment un roman qui a une place à part dans ma bibliothèque. Encore plus, puisque je ne l’ai jamais lu en français. Il m’a tellement fasciné dans sa langue d’origine, que je n’ose découvrir une traduction… aussi bien soit-elle.

Heathcliff est hanté par Catherine tout comme moi je suis hantée par le roman d’Emily Brontë…

SHC (9/10) : USA – Retour vers le futur – Relisez et chroniquez un livre de votre choix.

Publicités

2 réflexions sur “Wuthering Heights, Emily Brontë

  1. Pingback: 20 livres pour 2016 | Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s